HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Au Palais de justice

 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> HISTOIRE D'EN RIRE/JEUX Games Players
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Filochard


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 258
Localisation: Chez une copine

MessagePosté le: Mer 1 Déc - 16:39 (2010)    Sujet du message: Au Palais de justice Répondre en citant

Au Tribunal,

Il y a des questions qu'il est préférable de ne pas poser surtout à une vieille femme lorsqu'on est avocat et en pleine audience.
Dans un procès, qui se déroule dans une petite ville de province, un avocat appelle son premier témoin la barre, une grand-mère très âgée.
Il s'approche d'elle et lui demande :

- Madame Sunny, me connaissez-vous ?
- Oh! Oui je vous connais Maître Rolchal. Je vous connais depuis votre enfance et sincèrement vous me décevez beaucoup.
Vous êtes un grand menteur, vous trompez votre femme, vous manipulez les gens et vous êtes un médisant et un calomniateur.
Au lit, vous pensez être un bon coup alors que tout le monde sait que vous êtes un éjaculateur précoce.
Vous n'êtes qu'une mauviette et vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez.
Oh! Oui je vous connais.

L'avocat surpris, ne sachant que faire, pointe l'autre avocat du doigt...

- Madame Sunny, connaissez-vous l'avocat de la défense ?
- Bien sûr que je le connais.
Je connais Maître Nobody depuis qu'il est tout jeune. Il est paresseux, obèse et il est alcoolique.
Il ne peut pas avoir de relation normale avec quiconque et il est l'un des pires avocats de tout le département. Non seulement il a trompé sa femme avec 3 femmes différentes, mais l'une d'entre elles est votre épouse.
Oh! Oui je le connais.

L'avocat de la défense est au bord de l'apoplexie.

Le juge demande aux deux avocats d'approcher et, avec une voix très calme, il leur dit :

- Si l'un d'entre vous demande à cette vieille folle si elle me connaît, je vous envoie tous deux pourrir en prison pour outrage à magistrat !

_________________
Seule la goutte de citron a le pouvoir de réveiller l’huître.


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Mer 1 Déc - 16:39 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 2 Déc - 12:09 (2010)    Sujet du message: Au Palais de justice Répondre en citant

Bonjour,
Le français est une langue très redoutable !
Les mots dits « juridiques » peuvent prêter à confusion.


Une vieille fille se présente chez un notaire pour enregistrer l'acte d'achat d'une maison.
Le notaire l'invite à s'installer, appelle son clerc, et demande à ce dernier textuellement :


"Veuillez, s'il vous plaît, ouvrir la chemise de Mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s'y opposent pas, faites une décharge pour entrée en jouissance immédiate !"
 
La vieille fille est toujours en fuite...

  
 

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
Branquignol
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 2 Déc - 12:30 (2010)    Sujet du message: Au Palais de justice Répondre en citant

C'est sûr les termes sont souvent trompeurs.
Un jour j'étais chez le boucher,une belle dame rentre et demande
au boucher un morceau dans la culotte(c'est un morceau de boeuf)
le boucher dit au commis:
-mettez un morceau dans la culotte à madame.
Au bout de quelques instant la dame se ravise et dit au boucher:
-je vois que vous avez une belle langue,je préfèrerais.
Le boucher se retourne vers son commis et lui dit:-Enlevez la culotte à madame
et mettez lui une langue.




Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 17:25 (2010)    Sujet du message: Au Palais de justice Répondre en citant

C’était la minute de Filochard avec tout l’art et le doigté qui le caractérise. Et bien, je la trouve un peu grosse celle-ci, qui peut faire rire une minute tout au plus… Very Happy  quoiqu’il en soit, si vous pensez m’impression…nez et bien c’est loupé ! Au fait, c’était le procès de qui, de quoi, cette histoire sordide ?
Histoire d’en rire, vous en avez de bonnes, ah, ah et je ris de me voir dans ce miroir mais qu’il est drôle ce grand bouchon et je me voyais déjà en haut de l’affiche et je lis et je me dis mais je rêve… mais qu’est-ce que ce traquenard (pour la rime) dites-donc, vous n’auriez pas oublié par hasard, juste par hasard la formule : *Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé…*


Mais que fait mon prénom lumineux Cool (tous droits réservés, déposé en l’étude de Me Trucmuche) dans cette obscure affaire, je vous le demande et puis qui est ce Me Rolchal, tout incriminé, que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam, je le jure votre honneur. Quant à Me Nobody, il n’existe pas, on ne peut s'y fier, il est ainsi, ni fiant, d’après ses déclarations et comme son patronyme l’indique.
Et puis tout d’abord sachez, mr le grand dadais, oui vous là, que moi qui ne suis qu’une femme, n’est pas vieille, oui je sais, cela vous en bouche un coin, à défaut de vous moucher le nez et de déloger le foin de vos oreilles.


Et si tout simplement Fil, vous rendiez à César ce qui appartient à madame Jeanne, Me Langlois et Richard, hum, qu’en pensez-vous.


Pssst, connaissez-vous celle-ci :


Dans un procès, qui se déroule dans une grande ville, pour ne pas dire la capitale, une avocate appelle son premier témoin à la barre, un grand-père très âgé qui se déplace difficilement avec une canne.
Elle s'approche de lui et lui demande… par respect pour nos lecteurs et lectrices, les propos ont été volontairement coupés…. suite à cela, il se serait exclamé : que voulez-vous, je n’ai pas une minute à moi… la suite dans notre prochain feuilleton, rubrique cocote minute… sans K, avec un c c’est bien assez comme ça. Smile






Et les deux autres grâces, à tour de rôle, à se croire drôles, à n’avoir rien d’autre à faire et de renchérir à qui mieux mieux… le premier un certain Nobody à faire de l’esprit avec une affaire classée sans suite, le second dont le nom m’échappe encore … Branqui… Brandy, c’est cela, je l’avais sur le bout de la langue… Very Happy qui parle des meilleurs morceaux… minute, téléphone… mais non ça ne va pas le faire, je suis déjà en ligne. Pas de double appel, non, non, un seul K à la fois.
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 20:29 (2010)    Sujet du message: Au Palais de justice Répondre en citant



Huuum…
On ne la fait pas à Sunny la tigresse.
Même si poétesse rime avec fesse 
Droit assis sur mon fessier, je le confesse
C’est bien de Langlois et Richard qu’il s’agissesse. 


Par contre, merci de bien vouloir m’épargne de vos appellations anglo-saxonnes de type « Votre honneur ». 
Nous sommes en régime présidentiel. 
Et pourquoi pas Shérif ou Coroner pendant que vous y êtes ? 
Attention, je suis chatouilleux sur le sujet. 
Sunny qui regarde les téléfilms américains de 6ème zone ? 


Je n’en crois pas l’ordi, en reste sur les fesses. 
Tout fout le camp, mon Dieu quelle tristesse 
Sunny, sans la moindre délicatesse 
Utilise « Votre honneur » au lieu de votre Altesse ! 

  
 

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Dernière édition par Nobody le Dim 5 Déc - 23:03 (2010); édité 8 fois
Revenir en haut
Auteur Message
kokote
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Déc - 22:42 (2010)    Sujet du message: Au Palais de justice Répondre en citant

mais qu'est ce qu'il sont coquins ceux là...
zut je cale , je sais même pas quoi leur répondre


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Lun 6 Déc - 14:08 (2010)    Sujet du message: Au Palais de justice Répondre en citant

Mais oui honorable mister No, votre sérénissime altesse, vous avez raison d’être pointilleux, chatouilleux, sourcilleux, alors je reformule… je le jure sur mon… votre honneur *avouez* monseignor, que c’est correct ainsi.
Et ce qui suit votre honor est en tout bien, tout honneur
 

Des rimes toutes en esse
Pensées toutes en finesse
Tournent autour de la fesse
Quelle prouesse, quelle hardiesse !
Mais comment cela se fesse ?
Vous aviez pourtant fait la promesse
De ne plus boire de vin de messe
Et de vous mettre au lait d’ânesse
Ah, quelle impardonnable faiblesse !
Alors, votre altesse pour que cela cesse
Je vous suggère un petit tour à confesse
Où vous attendra la reine mère abbesse
Pour vous prodiguer sagesse et largesses
D’esprit, mais pour l’hor rien ne presse.
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:01 (2016)    Sujet du message: Au Palais de justice

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> HISTOIRE D'EN RIRE/JEUX Games Players Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme