HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

les tribulation de zaza en Chine
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> VOYAGES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 17:46 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

Et puis ce sera Kunming. Nous arrivons presque en même temps que les mouettes rieuses sur le lac d'émeraude.
Un spectacle inoubliable. Ce sont des mouettes qui arrivent de Sibérie mi-novembre. Leur arrivée est une fête qui dure un bon moment. Les chinois sont aussi de joyeux fêtards.
Sans compter que le Dimanche est le jour où la population des minorités voisines en profite pour des retrouvailles musicales. Il y a des groupes de musiciens, danseurs et chanteurs partout dans le parc. Musicalement, ça va de la musique classique chinoise et l'opéra traditionnel au jazz, en passant par la folk,   le tango le rock et toutes les variétés de musique que l'on peut imaginer.
Un joyeux melting-pot.
Un tango argentin ou Suzanna chantés en chinois, ça a de quoi étonner.

J'ai des vidéos, pas toutes de bonne qualité d'ailleurs, mais il faut un compte google pour les poster, et je ne veux pas de compte google. (je ne veux surtout pas de chrome, une vraie saloperie)


_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Ven 29 Jan - 17:46 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 17:50 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant


_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 19:02 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

 Certains musiciens sont très élégants, d'autres portent des costumes traditionnels
Ce joueur de flûte traversière jouait aussi bien mozart que de la variété chinoise.



danseuses et danseurs : soit dans leur vêtements habituels soit en costume traditionnel.






_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 19:26 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

Kunming, n'a pas beaucoup de charmes. Tout ce qui a plus de vingt an est rasé pour faire du neuf. Il y a bien un ancien vieux quartier tout neuf vers le marché aux oiseaux. Dans ce marché dit aux oiseaux on trouve des oiseaux et bien d'autres animaux. J'y est vu des tortues, (à carapace molle, on les mange), des lapins nains, des hérissons,  de pauvres petits chiens au regard triste et beaucoup de fleurs et tout un tas de porte-bonheur et amulette en tout genre.

 Entre le chantier d'une nouvelle ligne de métro, les constructions de logements haut de gamme ou pas ou des locaux commerciaux, les rocades, les égouts, et même une nouvelle piste pour l'aéroport quasiment neuf,  Kunming est un grand chantier.
Même le Temple du Parc de la Vue Grandiose est en chantier. D'ailleurs, la Vue Grandiose n'a de grandiose que le nom. C'est pas ce que je préfère.
Nous avons quand même rapporté un thé fabuleux (un peu par hasard, je ne m'y connais pas beaucoup).
Nous mangions une glace assis sur un banc, quand deux dames très chinoises viennent nous brancher en français. Nous étions étonnés. Elles avaient passé leur jeunesse à Paris, l'une vivait au Canada et l'autre en Australie et avait profiter de vacances pour se retrouver en Chine où elles étaient en vacances. Une belle histoire et un moment sympa. Nous sommes allés partager un thé. Les maisons de thé sont moins sympa qu'à Chengdu, mais Chengdu est réputé pour ses maisons de thé.
N

_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Dim 31 Jan - 18:34 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

Very Happy Pour ceux qui ont un compte facebook, j'ai mis une vidéo des mouettes rieuses.

Après Kunming nous sommes partis au Laos.
petit 1 : pas facile de voyager en territoire chinois sans parler le chinois et nous sommes fatigués
petit 2 : comme zazamec s'est gaufré sur un trottoir, le repli semble préférable.

Nous prenons l'avion de Kunming à Vientiane. Vientiane, nous connaissons.
Une ville ou je séjournerais bien un bon moment. Ah, les boucle du Mékong ... !
Le grand marché du matin est une merveille. On a envie de s'installer et de faire ses courses. Peut-être mon côté créole qui reprend le dessus. Bien des similitudes.
Par contre, si il y a cinq ans on pouvait traverser la ville à vélo sans soucis, aujourd'hui, la circulation atteint le point "embouteillages".
 Vientiane est le lieu de perdition, voire de défoulement de nombreux touristes occidentaux qui s'y pressent.
La modernisation des berges du Mékong n'est pas une réussite.
Nous avons quand même fait du vélo, le moyen de plus pratique pour rejoindre la Patuxai et le Pha that Luang . Le pha that Luang m'a laissé un gôut amer. Il y a cinq ans, il brillait de tout ses feux, mais la peinture s'écaille et visiblement le lieu n'est plus aussi bien entretenu. Un bienfait de l'OMC qui a décrété que les monuments religieux ne peuvent être entretenus par l'état.
Ah bon, ôtez moi un doute ? Ce ne sont pas les communes qui entretiennent "nos" églises. Y aurait-il deux poids deux mesures ?
Certes,le site était payant et il est gratuit, mais il est sale et se dégrade.

_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 31 Jan - 18:49 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

Je me dépêche de le mettre avant toi ce fameux bouddha couché de Vientiane.
 

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Dim 31 Jan - 20:00 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

Filou, je venais juste de redimensionner ma photo.

Sur les photos, le Pha That Luang donne encore l'impression d'être en or.
Le marché de nuit à perdu de sa superbe. Il y avait tout une pléïade de petits restau de rue qui s'installaient le soir. Ils ont purement et simplement disparus pour faire place à d'innombrable étals de confection a bas prix ou du pseudo artisanat qu'il vaut mieux acheter ailleurs.
Reste les somptueux couchers de soleil à regarder assis sur ces très grandes marches en Béton peu confortables qui descendent vers le Mékong. (en mangeant une glace, c'est encore mieux).

Une anecdote.
Je logeais dans un petit hôtel sympa, dans une impasse "au calme" et a proximité du Mékong  (une bonne adresse). Un soir nous allons nous coucher. Nous dormions profondément quand la Marche de la guerre des étoiles a retenti dans la chambre, il était minuit. Tout le monde dormait. Il nous a fallu un moment pour réalisé que c'était "notre" téléphone et l'atteindre. Ma sonnerie ne s'arrête qu'après 3 minutes, et c'est long, trois minutes la nuit quand il n'y a pas un bruit alentours. Nous n'avons pas eu le temps de décrocher. Nous avons seulement aperçu un numéro de téléphone que nous ne connaissons pas, sans doute de la pub et vu le décalage horaire... Le lendemain, nous avons fait comme si de rien était.
 La guerre des étoiles en pleine nuit, ça réveille !


Pour le plaisir, même si c'est connu




J'aime aussi beaucoup ce gardien du temple. Un voisin bien calme.



_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 18:36 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

Coucher de soleil sur le Mékong.
Chaque soir, le soleil ambrase le ciel. Un bonheur pour les touristes, mais un spectacle qui n'est pas dédaigné par les laotiens qui viennent  flâner sur la rive.





_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 18:52 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

Je ne pense pas avoir fait de photos du marché du matin, sinon, je les ai perdue aussi.  Nous étions partis un peu au hasard, quand ça nous a pris d'aller voir ce marché.
J'aime les marchés, surtout ceux qui ne sont pas des marchés "à touristes". Ce marche du matin est essentiellement un marché de nourriture. On y trouve à peu près tout ce qui se mange. Impressionnant.

Il y a aussi ce fameux  Xieng Khuang à la périphérie. Pas que les statues soient d'une beauté surprenante, mais j'aime  l'ambiance très lao du lieu avec bancs et pique nique au bord de la rivière.







_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Mar 2 Fév - 16:33 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

zaza a écrit:
Je ne pense pas avoir fait de photos du marché du matin, sinon, je les ai perdues aussi.  Nous étions partis un peu au hasard, quand ça nous a pris d'aller voir ce marché.
J'aime les marchés, surtout ceux qui ne sont pas des marchés "à touristes". Ce marche du matin est essentiellement un marché de nourriture. On y trouve à peu près tout ce qui se mange. Impressionnant.

Il y a aussi ce fameux  Xieng Khuang à la périphérie. Pas que les statues soient d'une beauté surprenante, mais j'aime  l'ambiance très lao du lieu avec bancs et pique nique au bord de la rivière.








_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Mar 2 Fév - 16:43 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

Après la Chine, voyager au Laos est facile. Très facile. Vous avez à peine ouvert la bouche que déjà on vous a compris.
Nous sommes restés quatre jours a paresser, ça fait du bien. Notre hotel à une piscine qui permet de se décontracter après les balades.
à moins de trois cents mètres, nous avons trois ou quatre restaurants. Le repos. La facilité.
Ainsi, l'achat d'un billet d'avion pour Luang Prabang n'a pas pris dix minutes.

Il m'a semblé qu'à cette période de l'année, il y avait moins de décousus, d'éffilochés ou cabossés en tout genre qu'il y a cinq ans.


_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 2 Fév - 17:02 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

Je te rejoins sur ton constat des différences de compréhension entre la Chine et le Laos.


Le Laos a subit l’influence de la civilisation européenne et a été confronté au tourisme bien plus tôt que la Chine.
Néanmoins, les chinois ont pris toute l’économie du pays en main en commençant par l'agriculture, la construction de routes puis l'exploitation minière et ne vont pas tarder à l’absorber.
_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Mar 2 Fév - 19:27 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

Very Happy Il y a les chinois, mais pas que . Je crois qu'ils sont nombreux à manger dans la gamelle.
Les coréens s'approprient une partie du bien maigre trésor et les thais ne se privent pas.
Le Laos est un pays dont le développement passe par les multinationales étrangères auxquelles l'état ne peut dire non.
Dommage, un pays dont la population est très, très avenante. J'ai quand même constaté que le niveau de vie avait un peu augmenté mais sans doute pas pour les populations des campagnes. La différence entre riches et pauvres se creuse, un peu là-bas, comme partout.

_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Mer 3 Fév - 16:51 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

Allons faire un tour au Marché du matin et aussi à la Patuxai. Il y a cinq ans, des hauts-parleurs diffusaient de la musique genre marches militaires ou musiques traditionnelles.  Aujourd'hui, il n'y a plus de musique. Tout se perd.

La Patuxai




Le grand marché du matin






Sans oublier cette photo. Un rêve pour un électricien.


_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Mer 3 Fév - 21:50 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine Répondre en citant

 

      Zaza, la cuisine laotienne ressemble à la cuisine chinoise ? Quelle différence y-a-t-il ?
_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:21 (2016)    Sujet du message: les tribulation de zaza en Chine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> VOYAGES Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 5 sur 7

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme