HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Ah !... Frigide Barjot

 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> DEBATS POLITIQUES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ariane


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2010
Messages: 1 003
Localisation: ici et là

MessagePosté le: Dim 19 Mai - 18:24 (2013)    Sujet du message: Ah !... Frigide Barjot Répondre en citant

.
Elle a bien défrayé la chronique, la Frigide, avec ses manifestations anti-mariage-gay
Et pendant ce temps-là, pendant ce temps-là... on médiatise moins l'Accord National Interprofessionnel.

Que pense Mr Nobody de cet accord ?
Nos jeunes en attente d'entrée sur le marché du travail vont-ils en souffrir ?
Est-ce que cet ANI représente plutôt une chance pour les demandeurs d'emplois ?

Mmmmhhhh ?

.
_________________
Rien ne peut servir à tout.
Mais tout peut ne servir à rien.


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Dim 19 Mai - 18:24 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Dim 19 Mai - 18:39 (2013)    Sujet du message: Ah !... Frigide Barjot Répondre en citant

Ariane a écrit:

.
Elle a bien défrayé la chronique, la Frigide, avec ses manifestations anti-mariage-gay
Et pendant ce temps-là, pendant ce temps-là... on médiatise moins l'Accord National Interprofessionnel.

Que pense Mr Nobody de cet accord ?
Nos jeunes en attente d'entrée sur le marché du travail vont-ils en souffrir ?
Est-ce que cet ANI représente plutôt une chance pour les demandeurs d'emplois ?

Mmmmhhhh ?

.

Beaucoup de bruit pour rien, ou plutôt pas grand chose, ce mariage.
Par contre cet accord est un début de démolition du code du travail.
Cette flexibilité était attendue par le patronat. Pas pour des raisons de compétitivité dont tout le monde se fiche pas mal.
Mais pour maitriser davantage la classe salariale.



_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 20 Mai - 18:54 (2013)    Sujet du message: Ah !... Frigide Barjot Répondre en citant

Je suis d’autant plus à l’aise pour parler de ce sujet que mon syndicat n’a pas pris part aux négociations sur l’Accord National Interprofessionnel. 
  
Le 14 mai dernier, le Sénat (de gauche) a entériné la loi des députés (de gauche) et confirmé son introduction dans le Code du Travail. 
Dans tout accord, les partenaires doivent faire un pas l’un vers l’autre, les syndicats signataires ont dû lâcher du lest, on ne peut jamais obtenir 100 pour 100 de ses revendications. 
Je ne me réjouis pas de cet acte politique mais il convient de tenir compte de la récession et de l’effroyable montée du chômage. 
Contexte bien difficile pour maintenir des positions intransigeantes. 
L’accord tant décrié maintient et renforce les droits des victimes de licenciements économiques et donne aux syndicats des points d’appui pour la défense des salariés. 
Une large, très large majorité des parlementaires (de gauche) a reconnu que cet accord, librement négocié par les partenaires sociaux, est un gage d’efficacité en matière d’emploi. 
Huuum… Reconnaissons tout de même qu’il s’agit d’une régression sociale mais que faire ? Même si certains observateurs se voilent la face, la crise est là. 
  
Tous les acquis de 1948 s’effritent ? Ben oui. 
Salariés et retraités vont en pâtir ? Ben oui. 
Les entreprises se cassent la gueule ? Ben oui. 
  
Vous qui avez encore un emploi, réjouissez-vous, le pire est à venir. 
Désolé pour le pessimisme. 

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
Ariane


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2010
Messages: 1 003
Localisation: ici et là

MessagePosté le: Lun 27 Mai - 20:50 (2013)    Sujet du message: Ah !... Frigide Barjot Répondre en citant

.
Oui, la belle époque des CDI pour la vie est terminée, mais une autre commence : il semblerait que les jeunes n'aient pas tout à fait le même état d'esprit que les anciens dans le monde professionnel.
Ne peut-on imaginer que ceux qui (enfin) trouvent un boulot, deviennent volages et sans scrupules ?
Quelles sanctions peuvent-ils encourir s'ils mettent fin à leur CDII parce qu'ils ont trouvé mieux ?
.
_________________
Rien ne peut servir à tout.
Mais tout peut ne servir à rien.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 31 Mai - 15:18 (2013)    Sujet du message: Ah !... Frigide Barjot Répondre en citant

Je viens de lire l'ANI un peu plus en détails. 
Oups ! C'est plus grave que je ne pensais. 
Le CDII offre une flexibilité dont seul l’employeur est bénéficiaire. Le salarié ne pourra plus prévoir ses périodes de congés. 
Sauf impératives obligations alimentaires, je déconseille fermement de signer un tel contrat. 
Comment des syndicats ont-ils pu accepté de signer ça ?! 

 
Les sanctions suite à la rupture d’un CDII ? 
Aucune en cas de démission à condition d’exécuter le préavis qui, à l’origine devait protéger le salarié en laissant le temps à l’employer de se retourner.  
Mais en cas de disparition soudaine du salarié, alors là…  Rolling Eyes  
Il s’agit d’une brusque rupture, sujet que j’ai déjà traité dans d’autres circonstances.   

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
Ariane


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2010
Messages: 1 003
Localisation: ici et là

MessagePosté le: Lun 3 Juin - 21:50 (2013)    Sujet du message: Ah !... Frigide Barjot Répondre en citant

.
Oui, je me demande aussi comment les syndicats ont pu signer un truc pareil... Sous un régime politique de gauche, c'est tout de même effrayant.
D'autant que je ne pense pas que le problème du chômage sera résolu.
J'imagine que ça va valser tous azimuts.

Je vais te faire passer un scan de ce qu'ose écrire mon patron à propos des licenciements.
C'est assez ahurissant.

J'imagine qu'il est possible "d'éduquer" les salariés à être aussi volages et déstabilisants que les employeurs... mais ça prendra du temps.
Possible, ça ?

.
_________________
Rien ne peut servir à tout.
Mais tout peut ne servir à rien.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:00 (2016)    Sujet du message: Ah !... Frigide Barjot

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> DEBATS POLITIQUES Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme