HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> SUJETS DIVERS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Ven 14 Déc - 19:17 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Filochard a écrit:
Mon cher Glaude, vous permettez que je vous appelle Le Glaude ?  Very Happy
Ne vous fatiguez plus, je vais écrire la suite pour vous.
Comme il s’agit de copier/coller que vous diffusez largement sur de très nombreux forums, l’opération devrait être à ma portée mais n’en déduisez pas pour autant que je sois l’un de vos adeptes.


Merci Sunysette,  Okay  mais ne te casse pas l’fion, prépare une réponse dès à présent car demain à 9 heures, on devrait avoir ça :


Nous ne choisissons pas de naître. C'est la nature de matière qui a installé l'instinct de reproduction chez nos parents. C'est elle qui a décidé de nous faire naître pour perpétuer l'espèce humaine. Nos parents ont été la matrice et l'élan dans la vie. Honorons-les. Honorons aussi la nature de matière. Sans l'instinct de reproduction chez nos parents, nous ne serions jamais nés.

Nous choisissons la façon de mourir. La nature de matière nous a permis de vivre. Glorifions la ! Elle demande à notre corps de matière de mourir afin de laisser la place à d'autres humains pour que s'accomplisse la déontologie matérielle ; tout est mortel. Tout se renouvelle sans cesses sans jamais se rassasier. Acceptons-le sans regret. La mort est le passage anti retour du mode matière mortel du mode métamatière éternel.
 
Les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'en ont qu'une : l'instinct.
A cause de l'intelligence, les humains se savent mortels. Cela nuit à leur vie matérielle. Ils n'ont pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis. Les animaux et les végétaux ont accès au paradis terrestre dans la mesure où ils sont le moins possible en contact avec l'intelligence humaine.
Grâce à l'intelligence, les humains ne connaissent pas la Mort. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité. Les animaux et les végétaux n'ont pas accès à l'éternité. Ils naissent, ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Pour que leur vie vaille la peine d'être vécue, l'intelligence humaine doit interférer le moins possible.


Very Happy Tu pourrais être plus chaleureux mon petit Filo, en voici des manières de faire fuir la clientèle. Pour une fois que nous z’avons un homme et qui plus est un chercheur qui, je te le rappelle, a écrit : Pour engager un dialogue avec moi vous devez d'abord cesser votre violence et déposer votre haine. Sinon vous entrez en conflit avec moi et vous devrez vous entendre à une riposte efficace de ma part : le copié/collé ! Le dialogue n'est pas possible dans une ambiance délétère.
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Déc - 19:17 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Ven 14 Déc - 19:34 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Bonjour Claude. Avant de vous répondre, je ne vous cache pas que les expressions *métamatière* et *chercheur en Croyance* m’ont interpellée ! Après recherche, je suis tombée sur votre espace où sous l’onglet présentation vous écriviez, je vous cite :

Je suis chercheur en Croyance. J'ai découvert la métamatière. Je suis un conquérant aux avants-poste de la Croyance. Je me plais en milieux hostiles. Etre bannit aux "champs d'honneur" est pour moi une gloire!
Cet autoportrait vous présente sous les traits d’un combattant au service d’une cause, d’un conquérant visionnaire qui serait en deçà de la matière.

Le seul outil capable de visionner l'univers de métamatière est l'intelligence. Mon outil intelligence est très performant. Il me permet de visionner l'univers de métamatière, sa relation avec l'univers de matière et sa relation avec les humains, sans intermédiaire humain.
Un débat entre la nature de métamatière et les terriens est impossible. Les terriens à intelligence adolescente ne font pas le poids face à une nature de métamatière intelligente au plus haut degré et détentrice et émettrice de l'énergie intelligence.

Ceci répond en partie à mon propre questionnement sur un possible débat sur la nature de cette matière, laquelle matière détient et émet de l’énergie intelligente envers ? Envers d’éventuels récepteurs-transmetteurs dont vous faites partie en avant-poste relais mais dont le combat pourrait cesser à tout moment, faute de combattants.

Et plus loin, je vous cite toujours :


L'égo est le nerf de la personnalité.
Une personnalité sans égo est une personnalité légumineuse.
J'ai le gène anti-moquerie indispensable à tout découvreur !!
Grâce à la découverte de l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains, mes épaules sont si puissantes quelles peuvent supporter toute la misère du monde.


Rien à ajouter ni sur cette définition de l’égo ni sur ce gène parade imparable.
Sur la métamatière : encore faut-il définir la matière. Une matière détient plusieurs états et peut être ordinaire ou extraordinaire. Une métamatière qui peut être une matière *au-delà* de la matière comme une super, une supra-matière mais qui aussi peut être *avec* la matière, comme deux matières qui se réfléchissent, qui s’entremêlent jusqu’à symbiose comme vous l’écrivez… fort de vos prouesses, tel Atlas des temps modernes.


Sur la Croyance et la fonction croire, je vous cite encore :

Une preuve que tout les humains naissent croyant ?

Les enfants croient au Père Noel. Signe de l'activité de leur fonction croire.

Un enfant qui croit au Père Noel est indicateur d'une bonne santé morale.


A cette logique de raisonnement toute personnelle, on pourrait vous opposer une autre logique tout aussi logique dont l’argumentaire démonterait et vous démontrerez le contraire, si ce n’est le tourner en dérision.
Ceci dit, je ne sais pas si tous les humains naissent croyants, je ne serai pas aussi affirmative, disons que je ne le pense pas… du tout. Quant à croire au Père Noël, n’est-ce pas qu’une illusion d’enfant. Quant à faire croire au Père Noël, n’est-ce pas qu’un petit ou grand mensonge d’adultes, inoculé dans le seul but d’amener une part de rêve et d’occulter une part de réalité et où la morale ne serait que celle de la sagesse et de l’obéissance.

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Ven 14 Déc - 19:36 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Claude De Bortoli a écrit:
Ceci prouve que nous sommes des animaux pensants, bien ou mal pensants, c’est une autre histoire, dotés donc d’une intelligence, d’une conscience qui nous différencie des autres espèces et qui fait toute la différence. Autres espèces avec lesquelles nous partageons et avons en commun l’instinct de vie et de survie.



Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates. Là s'arrête la comparaison avec les animaux. Ils ne sont pas primates. Ils ont une classification à part des animaux et des végétaux. Ils sont humains. Ils n'ont jamais été primates. Pendant sa gestation, le Terrien était australopitèque. Les primates étaient à ses cotés. Le Terrien est né humain. Il est passé d'australopitèque à humain. Les primates, eux, sont restés primates.

Les humains sont exceptionnels dans la nature de matière. Ils se différencient des animaux et des végétaux. Ils possèdent deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre.


A la comparaison, je rajoute les sensibilités dont ces animaux ne sont pas dépourvus, étant pourvus de terminaisons nerveuses tout comme nous.
Pour m’intéresser de près à l’évolution de l’espèce et avoir, des aires et sphères cérébrales du primo-cerveau reptilien jusqu’au cortex, décortiqué le cerveau à tous ses niveaux, je sais tout ceci, merci mais rien de nouveau sous le soleil exactement.

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Ven 14 Déc - 19:39 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Claude De Bortoli a écrit:
Et si nous n’avons pas le droit de choisir de naître, aurons-nous celui de disparaître à l’heure que nous aurons choisie ?



Nous ne choisissons pas de naître. C'est la nature de matière qui a installé l'instinct de reproduction chez nos parents. C'est elle qui a décidé de nous faire naître pour perpétuer l'espèce humaine. Nos parents ont été la matrice et l'élan dans la vie. Honorons-les. Honorons aussi la nature de matière. Sans l'instinct de reproduction chez nos parents, nous ne serions jamais nés.

Nous choisissons la façon de mourir. La nature de matière nous a permis de vivre. Glorifions la ! Elle demande à notre corps de matière de mourir afin de laisser la place à d'autres humains pour que s'accomplisse la déontologie matérielle ; tout est mortel. Tout se renouvelle sans cesses sans jamais se rassasier. Acceptons-le sans regret. La mort est le passage anti retour du mode matière mortel du mode métamatière éternel.


Nous ne choisissons pas de naître… Nous choisissons la façon de mourir…
Les valeurs gloire et honneur auxquelles vous faites référence sont louables mais ne répondent pas vraiment pour ainsi dire pas, autant dire que je reste sur ma faim. Vous dire que fort de vos nombreuses assertions, vos propos ne reflètent pas la puissance de l’intelligence que vous affirmez détenir. Si d’une part vos dires raisonnent, d’autre part il m’apparaît qu’ils sonnent creux-vides ou ne résonnent pas… mais des faits et apparences. Et des apparences plus ou moins troubles, il serait bienvenu de clarifier le message que vous voulez délivrer pour suivre et poursuivre un débat digne de ce nom, tant il est vrai qu’on parle bien de ce qu’on connaît bien. De la vérité dont vous êtes le témoin porte-paroles auprès des terriens, vous dites qu’après ce n’est plus votre affaire mais que vous évoluiez ou pas dans de hautes sphères, il ressort une certaine maladresse tant il est vrai qu’enfoncer des portes ouvertes ne sert à rien, juste à ce qu’elles se referment mieux…ou à jamais.
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Filochard


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 258
Localisation: Chez une copine

MessagePosté le: Ven 14 Déc - 20:27 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Triskell a écrit:


On trouve beaucoup de chercheurs qui cherchent mais on cherche les chercheurs qui...trouvent.


Ça le Glaude, tu l’as bien cherché !  
Je ferais remarquer à tout le monde que j’ai anticipé son post et même, je suis allé au-delà.
_________________
Seule la goutte de citron a le pouvoir de réveiller l’huître.


Revenir en haut
Auteur Message
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 28

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 08:49 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

On trouve beaucoup de chercheurs qui cherchent mais on cherche les chercheurs qui...trouvent.


Tu viens d'en trouver un !!!

J'ai découvert l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

Les fondements de la croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains la métamatière sont les suivants :


Deux univers distincts, égaux en puissance et en valeur, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.



Deux univers et seulement deux. Pas un de plus :
- un univers fait matière, celui dans lequel nous vivons notre vie de tous les jours, avec pour énergie l'instinct.
- un univers fait de métamatière, celui dans lequel nous nous voyons vivre dans nos rêves et dans lequel nous nous verrons vivre après la mort de notre corps de matière pour l'éternité, avec pour énergie l'intelligence.



Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine se situe sur ce point coté matériel.



Un autre univers fait de matière ?
Non ! L'univers de matière rassemble toute la matière découverte et à découvrir.



Un autre univers fait de métamatière ?
Non ! L'univers de métamatière rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir.



Un univers fait d'un mélange de matière et de métamatière ?
Impossible ! La matière et la métamatière ne se mélangent pas.


Revenir en haut
Auteur Message
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 28

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 08:50 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Les animaux n'ont que l'instinct de vivre : FAUX



Dans l'univers de matière, tout est mu par une seule énergie : l'instinct.

L'instinct est totalement contrôlé par l'univers de matière. Via cette énergie, l'univers de matière contrôle tous les éléments matériels, de l'infiniment grand à l'infiniment petit. Il leurs impose des comportements et ne revient plus dessus. C'est son assurance vie !! Son assurance de longévité !!

Les galaxies évoluent d'instinct selon les lois immuables que l'univers de matière leurs a imposé. Impossible pour elles de dévier de ces lois.
Les planètes tournent d'instinct selon une trajectoire immuable définie par l'univers de matière. impossible pour elles de dévier.
Les animaux et les végétaux vivent d'instinct selon les comportements que l'univers de matière leurs a imposé. Impossible pour eux de dévier de ces lois.
Les molécules se reproduisent d'instinct d'instinct selon des lois immuables définies par l'univers de matière.

Les humains sont différents des animaux et des végétaux parce qu'ils possèdent deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle.

Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Ils n'ont pas l'intelligence. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire. Elle nuit même à une vie matérielle dans la mesure où l'espèce qui l'a possède n'a pas accès au béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.


Revenir en haut
Auteur Message
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 28

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 08:52 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

la croyance est la situation la plus aisée qui soit.
La croyance n'exige ni la clarté, ni la cohérence, ni le caractère objectif ou démontré d'une vérité.
croyance n'est-elle pas le risque de perdre toute possibilité de rechercher la vérité elle-même ?
Et le plus navrant :
La croyance aux esprits et aux Dieux est fondamentalement liée au désir d'échapper aux malheurs ou à la mort.



Les humains ont des obligations pour espérer Vivre (avec un grand V) leur vie de tous les jours. Comme les animaux et les végétaux, ils doivent impérativement manger et boire des produits comestibles. Ils ont une autre obligation que les animaux et les végétaux n'ont pas : croire. Ils doivent impérativement croire à des croyances comestibles.

Croire est une fonction innée chez les humains. Seuls les humains ont cette fonction. Les animaux et les végétaux ne l'ont pas.

Pourquoi ?

Parce que l'espèce humaine a une fonction particulière que les animaux et les végétaux n'ont pas. Elle fait la liaison entre le monde de matière dans lequel elle vit et le monde de métamatière. Elle transmet les énergies instinct et intelligence nécessaire à la symbiose des univers matériel et métamatériel.

Comment cela peut-il se faire ?

Deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. L'univers de matière transfère son instinct chez son partenaire l'univers de métamatière et l'univers de métamatière transfère son intelligence chez son partenaire l'univers de matière.

Ce transfère d'énergie symbiotique est réalisé par une espèce matérielle : l'espèce humaine et une espèce métamatérielle : l'espèce esprit.

Chez l'espèce humaine c'est la fonction croire permet le transfert des énergies symbiotiques. Grace à leur fonction croire les humains sont en communication avec la nature de métamatière. Ils récupèrent l'intelligence en provenance de la nature de métamatière et la diffusent dans leur environnement de matière qui en a fondamentalement besoin. Il transfère l'instinct de la nature de matière en direction de la nature de métamatière qui en a aussi fondamentalement besoin.

La nature de matière a besoin de l'intelligence de sa partenaire la nature de métamatière. La nature de métamatière a besoin de l'instinct de sa partenaire la nature de matière. Le transfert des énergies symbiotiques est possible, pour partie, grace à la fonction croire de l'espèce humaine.

Une preuve que tout les humains naissent croyant ?

Les enfants croient au Père Noel. Signe de l'activité de leur fonction croire.

Un enfant qui croit au Père Noel est indicateur d'une bonne santé morale.


Revenir en haut
Auteur Message
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 28

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 08:55 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Cet autoportrait vous présente sous les traits d’un combattant au service d’une cause, d’un conquérant visionnaire qui serait en deçà de la matière.



La Croyance est évolutive comme sa partenaire la Science. Comme en Science, il y a une hiérarchie chez les acteurs de la Croyance.

Au bas de la hiérarchie : les charlatans en Croyance. Ils profitent de la Croyance pour se constituer du patrimoine purement matériel alors que la déontologie de la Croyance est au-delà de la matérialité : la métamatérialité.

Viennent ensuite les généralistes en Croyance. Ils entretiennent les aquis de la Croyance chez leurs contemporains.

Puis les spécialistes en Croyance. Plus férus dans certains domaines de la Croyance.

Puis les chercheurs en Croyance. Ils cherchent à faire évoluer la Croyance.

En haut de la hiérarchie, se trouvent les génies en Croyance. Ils ont cherché. Ils ont trouvé une nouvelle croyance. Leur découverte est une évolution de la Croyance. Abraham, Moïse, Bouddha, Jésus, Mahomet sont des génies de la Croyance. Leurs découvertes ont fait évoluer la Croyance. Elles ont comblé le besoin naturel de croire de centaines de générations de terriens. Elles ont guidé l'évolution humaine dans des chemins durables et sereins.


Revenir en haut
Auteur Message
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 28

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 10:03 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

sunny a écrit:
Quant à croire au Père Noël, n’est-ce pas qu’une illusion d’enfant. Quant à faire croire au Père Noël, n’est-ce pas qu’un petit ou grand mensonge d’adultes, inoculé dans le seul but d’amener une part de rêve et d’occulter une part de réalité et où la morale ne serait que celle de la sagesse et de l’obéissance.


A un bébé, tu ne lui donnes pas un steak à manger. Il n'a pas encore de dents pour le mastiquer. Tu adaptes son régime alimentaire à son anatomie matérielle. A sa jeunesse. Tu lui donnes des petits pots pour assouvir sa fonction vitale manger. Ils sont adaptés à son anatomie matérielle.
C'est la même chose pour sa foncion vitale croire. Tu ne lui donnes pas la croyance en Dieu pour assouvir sa fonction vitale croire. Il n'a pas encore l'intelligence pour la comprendre. Tu adaptes sa nouriture spirituelle à sa jeunesse métamatérielle. Tu lui donnes la croyance au Père Noël. La croyance au Père Noël n'est ni un mensonge ni un leurre. C'est une croyance initiale adaptée à l'anatomie métamatérielle naissante des enfants.


Dernière édition par Claude De Bortoli le Sam 15 Déc - 12:13 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 12:09 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Monsieur le spammeur,
Vous polluez des centaines de forums avec vos assertions sans preuves.


Ex : Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine se situe sur ce point coté matériel.
Ah bon ? Comment le savez-vous ? Où est la démonstration de cette allégation ?


Ce qui est affirmé sans preuve peut-être nié sans preuve (Euclide).


Vous avez fait rire en beaucoup d’endroits et notamment sur Maths-forum.



Bon, je vous conseillerais bien de vous exprimer sur le fil d’un forum Orange>société>sujet libre qui traite de votre sujet, vous y avez votre place en qualité de chercheur en croyance et vous y côtoierez d’excellents scientifiques autoproclamés.
_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 15:42 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Claude De Bortoli a écrit:

la croyance est la situation la plus aisée qui soit.
La croyance n'exige ni la clarté, ni la cohérence, ni le caractère objectif ou démontré d'une vérité.
croyance n'est-elle pas le risque de perdre toute possibilité de rechercher la vérité elle-même ?
Et le plus navrant :
La croyance aux esprits et aux Dieux est fondamentalement liée au désir d'échapper aux malheurs ou à la mort.



Les humains ont des obligations pour espérer Vivre (avec un grand V) leur vie de tous les jours. Comme les animaux et les végétaux, ils doivent impérativement manger et boire des produits comestibles. Ils ont une autre obligation que les animaux et les végétaux n'ont pas : croire. Ils doivent impérativement croire à des croyances comestibles.

Croire est une fonction innée chez les humains. Seuls les humains ont cette fonction. Les animaux et les végétaux ne l'ont pas.

Pourquoi ?

Parce que l'espèce humaine a une fonction particulière que les animaux et les végétaux n'ont pas. Elle fait la liaison entre le monde de matière dans lequel elle vit et le monde de métamatière. Elle transmet les énergies instinct et intelligence nécessaire à la symbiose des univers matériel et métamatériel.

Comment cela peut-il se faire ?

Deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. L'univers de matière transfère son instinct chez son partenaire l'univers de métamatière et l'univers de métamatière transfère son intelligence chez son partenaire l'univers de matière.

Ce transfère d'énergie symbiotique est réalisé par une espèce matérielle : l'espèce humaine et une espèce métamatérielle : l'espèce esprit.

Chez l'espèce humaine c'est la fonction croire permet le transfert des énergies symbiotiques. Grace à leur fonction croire les humains sont en communication avec la nature de métamatière. Ils récupèrent l'intelligence en provenance de la nature de métamatière et la diffusent dans leur environnement de matière qui en a fondamentalement besoin. Il transfère l'instinct de la nature de matière en direction de la nature de métamatière qui en a aussi fondamentalement besoin.

La nature de matière a besoin de l'intelligence de sa partenaire la nature de métamatière. La nature de métamatière a besoin de l'instinct de sa partenaire la nature de matière. Le transfert des énergies symbiotiques est possible, pour partie, grace à la fonction croire de l'espèce humaine.

Une preuve que tout les humains naissent croyant ?

Les enfants croient au Père Noel. Signe de l'activité de leur fonction croire.

Un enfant qui croit au Père Noel est indicateur d'une bonne santé morale.









Bonjour Monsieur Claude,

Je crois pouvoir dire à la suite de Monsieur Nobody que tu  nous faites iech ! la religion mon frère, c'est de la m.... !
Qu'est-ce que tu essaies de démonter ?
Tu n'es pas capable d'aligner deux  mots qui soient de toi, profondément perçus. Tu répètes, tu répètes, comme atteint de psitacisme.
Essaie de penser par toi-même.
C'est vrai, c'est un peu plus difficile sans l'aide "des autres".
Encore faut-il que tu sois "aptes" à choisir qui sont les "autres"

Au cas où cela t'aurait échappé :





valable pour les religions principales et surtout pour toutes les sectes qui s'y rapportent.

Dieu, n'y est pour rien, ce sont les hommes mal finis qui divaguent.

_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 18:20 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Allons, allons, soyons sérieux, le Père Noël n’est pas une création des enfants.


Pourquoi un enfant croit-il au Père Noël ? Parce que :
1- c’est une invention des adultes pour abuser les enfants dans le but d’attendrir les parents devant l’émouvante naïveté de leur progéniture
(C’est mignon à cet âge là, ma bonne dame, faudrait pas que ça grandisse).
2- il est facile de mystifier un esprit neuf près à absorber toutes informations venant de personnes crédibles comme ses propres parents.
3- cette tradition récente (1931 par la volonté de Coca-Cola) perdure et est entretenue pour des raisons purement commerciales.


Nous ne sommes plus à l’époque de bédouins et nomades incultes, c’est pourquoi je ne pense pas que, dans sa sainte mission de nouveau prophète, Monsieur Claude le Troll réussisse car il ne démontre pas ses affirmations.
Il faut le croire sur parole comme il a fallu croire que Moïse, descendant de la montagne avec de lourdes pierres gravées de dix commandements dans les bras, avait rencontré Dieu.


Au passage vous remarquerez que Dieu, omniscient, pour l’occasion, aurait pu confier une tablette tactile à Moïse, c’est moi lourd.
Mais bon, il semble qu’il n’y ait pas pensé.


Du concret, mon cher Prophète, du factuel, c’est ce qui vous manque.
Proposez-moi un voyage (aller et retour s’il vous plait) chez vos amis extra-terrestres et, à mon retour, je m’engage à être l’un de vos plus fervents disciples.


Nobody, chercheur en incroyance.
_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 20:32 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Claude De Bortoli a écrit:
On trouve beaucoup de chercheurs qui cherchent mais on cherche les chercheurs qui...trouvent.


Tu viens d'en trouver un !!!

J'ai découvert l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

Les fondements de la croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains la métamatière sont les suivants :


Deux univers distincts, égaux en puissance et en valeur, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.



Deux univers et seulement deux. Pas un de plus :
- un univers fait matière, celui dans lequel nous vivons notre vie de tous les jours, avec pour énergie l'instinct.
- un univers fait de métamatière, celui dans lequel nous nous voyons vivre dans nos rêves et dans lequel nous nous verrons vivre après la mort de notre corps de matière pour l'éternité, avec pour énergie l'intelligence.



Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine se situe sur ce point coté matériel.



Un autre univers fait de matière ?
Non ! L'univers de matière rassemble toute la matière découverte et à découvrir.



Un autre univers fait de métamatière ?
Non ! L'univers de métamatière rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir.



Un univers fait d'un mélange de matière et de métamatière ?
Impossible ! La matière et la métamatière ne se mélangent pas.


Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine se situe sur ce point coté matériel.

Il semble y avoir comme une contradiction : comment ces deux univers qui seraient contigus *adjacents et non parallèles* peuvent-ils être en symbiose (dans le sens étroitement lié, ne faire qu’un) tout en ne se mélangeant pas. Comment se font leurs interactions !
De plus, vous ne donnez qu’un bref aperçu de cette *métamatière*. Pour une représentation plus précise, concrètement comment la décririez-vous ?

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 20:43 (2012)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens Répondre en citant

Claude De Bortoli a écrit:
Cet autoportrait vous présente sous les traits d’un combattant au service d’une cause, d’un conquérant visionnaire qui serait en deçà de la matière.



La Croyance est évolutive comme sa partenaire la Science. Comme en Science, il y a une hiérarchie chez les acteurs de la Croyance.

Au bas de la hiérarchie : les charlatans en Croyance. Ils profitent de la Croyance pour se constituer du patrimoine purement matériel alors que la déontologie de la Croyance est au-delà de la matérialité : la métamatérialité.

Viennent ensuite les généralistes en Croyance. Ils entretiennent les aquis de la Croyance chez leurs contemporains.

Puis les spécialistes en Croyance. Plus férus dans certains domaines de la Croyance.

Puis les chercheurs en Croyance. Ils cherchent à faire évoluer la Croyance.

En haut de la hiérarchie, se trouvent les génies en Croyance. Ils ont cherché. Ils ont trouvé une nouvelle croyance. Leur découverte est une évolution de la Croyance. Abraham, Moïse, Bouddha, Jésus, Mahomet sont des génies de la Croyance. Leurs découvertes ont fait évoluer la Croyance. Elles ont comblé le besoin naturel de croire de centaines de générations de terriens. Elles ont guidé l'évolution humaine dans des chemins durables et sereins.


C’est un peu court Claude car en fait, on aurait pu dire bien des choses en somme.
J’essaie de comprendre le parallèle que vous établissez entre science et croyance. J’ai beau chercher, je ne le vois pas à moins de faire appel à : *Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.*
Et il n’est pas inutile de rappeler, de façon grossière et schématique : la philo questionne quand la science explique quand la méta (physique) propulse… quand le liturgique me plonge dans une profonde léthargie, autrement dit m’ennuie profondément.

Ainsi, dans cette société hautement hiérarchisée, à l’instar de celles des abeilles, des fourmis, des humains, vous êtes au sommet de la hiérarchie, respect monsieur mais avez-vous pensé à déposer un label de paternité afin de vous garantir contre les voleurs et d’assurer votre postérité. Le hic est que vous établissez votre propos et construisez votre pensée sur et autour d’un plan religieux auquel personnellement je suis allergique et imperméable. Jusqu’à nouvel ordre, la spiritualité n’est pas la religion… n’est pas la Croyance nous guidant *dans des chemins durables et sereins* mais vers des chemins sombres, bordés de fossés débordant de rouge sang. Pour plus de précisions, veuillez vous rapprocher de monsieur Nobody qui semble en connaître un rayon pour avoir fait selon toute vraisemblance le tour de la question.

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:15 (2016)    Sujet du message: La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> SUJETS DIVERS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 2 sur 7

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme