HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

LES DAMNÉS DE TERRA
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 819, 20, 21  >
 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> POESIE, LITTERATURE, PEINTURE, MUSIQUE.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Jeu 4 Oct - 20:48 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

     Allan prend des risques en demandant, même en y mettant des gants , au grylle d'aller voir ailleurs .
    

_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Oct - 20:48 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 6 Oct - 11:15 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

 
- Cher ami, auriez-vous l’obligeance d’abandonner mon corps un instant, ce qui va suivre est d’ordre strictement personnel.
Merci.
 
* * * * * 
  Dans la timonerie Allan consultait les cartes stellaires, il n’avait pas oublié son engagement par la Galactic Wilde Company, le couple était toujours attendu sur Alpha Centauri planète, pour remplir sa mission d’exploitation d’apatite de Kracol.
 
Cette exoplanète avait été découverte en 2022 de l’ère pré-galactique de Terra Mater et était restée très longtemps dans l’oubli en raison de son éloignement ce qui l’avait protégée des colons et encore plus des touristes.
 
Les cartes établies par les astrophysiciens siriusiens répertoriaient quelques 100 000 galaxies ; la constellation du Centaure leur était plus familière puisque située à seulement 5 petites années lumière de chez eux.
Les écrans avaient fait apparaître plus de 20 000 planètes dont le spectre chromatique correspondait à Alpha Centauri planète.
Après avoir rentré les données d’observation, de position et de trajectoire dans le cortex artificiel, il restait à exécuter un point fixe qu’Allan décida de faire à 500 équamètres du sol.
 
Dans un silence absolu, très lentement, le vaisseau s’était élevé à la verticale et avait stoppé en sustentation stationnaire.
Depuis quelques instants, Astrée, le visage soucieux, observait la console dédiée à l’auto surveillance.
 
- Là, à 30 degrés ouest ! Dit-elle en désignant un point précis sur les moniteurs de contrôle.
- Le camp des gliésiens ! Puis elle avait procédé à un zoom avant.
Les yeux rivés sur les écrans, le couple avait scruté les collines de granites roses et de basalte. La caméra avait poussé le zoom sur la clairière située dans la jungle de fougères arborescentes où devaient se trouver les installations de la garnison gliésienne.
 
Quelque chose d’ahurissant s’était produit !
Le spectacle était apocalyptique comme si une gigantesque météorite était venue frapper le centre du refuge. La vedette de sauvetage avait littéralement explosé. Des éclats de métal carbonisés et des corps démembrés jonchaient le sol.
L’endroit avait dû subir la fournaise d’une pluie de souffre et de feu.
 
Pour le couple, il n’y avait aucun doute possible, l’intégrité de la Lune Bleue avait à nouveau été bafouée par ce qu’elle estimait être une intrusion menaçante.
Les naufragés de l’espace avaient longuement frissonné, il fallait quitter les lieux au plus tôt.
 
Un androïde se déplaçant sur coussin d’air s’était approché :
- Tout est prêt, commandant, nous n’attendons plus que vos ordres.
 
Durant quelques minutes encore, Allan avait contemplé cette planète pleine de dangers.
- Nous sommes passés bien proche de la fortune, avait-il soupiré dans un regret.
Une menace diffuse avait alors flotté autour d’eux.
Comme un avertissement du grylle… Ou un dernier ultimatum de la Lune Bleue ?
 
La main d’Astrée lui avait doucement pressé l’épaule.
- Allons… Nous n’appartenons pas à ce monde, avait-elle murmuré.
 
Cette fois les tuyères avaient rugi, le sol avait disparu à une vitesse vertigineuse et en quelques secondes, l’astronef avait franchi l’exosphère.
 
  

 
  

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Dernière édition par Nobody le Sam 6 Oct - 17:02 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Sam 6 Oct - 15:59 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

 
      Quitter ces lieux pour des cieux plus cléments , c'est ce que je souhaite à Allan et Astrée .
     Jusqu'à présent la fortune leur a réussi . Ils sont nés sous une bonne étoile .
  Ils ne sont pas fortunés mais ils sont en vie .

     Et le grylle ? Que devient-il ? Où a-t-il trouvé refuge ?

_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Sam 6 Oct - 18:28 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Si près du but Sad, adieu lune bleue et maintenant, où vont-ils aller…
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 7 Oct - 21:35 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

  
Cette fois les tuyères avaient rugi, le sol avait disparu à une vitesse vertigineuse et en quelques secondes, l’astronef avait franchi l’exosphère. 
  
Une androïde chargée de la surveillance des moteurs à distorsion, était venue solliciter l’ordre de la mise à feu. Elle avait la voix taillée dans un délicat velours et sa silhouette racée, brunie aux feux des comètes, la faisait rayonner de séduction. 
En ces temps là, des humanoïdes, esclaves sexuels mâles et femelles, avaient été créés et embarqués pour satisfaire les besoins charnels des équipages durant les longues traversées. 
  
La fabrication d’androïdes de plaisir pouvant satisfaire les phantasmes les plus débridés était longue et minutieuse, les siriusiens étaient passés maître dans l’art de les conditionner. Ce commerce était d’autant plus florissant que la majeure partie de l’empire galactique l’interdisait. 
Le Code Pénal de la Navigation Spatiale était clair à ce sujet, il réprimait durement la maltraitance à robot. 
  
Allan n’avait pas prêté la moindre attention à ce corps juvénile d’une incroyable perfection, l’heure n’était pas à la gaudriole. 
Il était occupé à fouiller les tiroirs de sa mémoire pour retrouver les connaissances acquisses à l’école d’astronautique. C’était loin, très loin tout ça et de plus il n’avait jamais rien compris aux cours sur la déformation du continuum espace-temps. L’hyperpropulsion avait pourtant été enclenchée et le vaisseau s’était enfoncé dans le futur à une vitesse supraluminique. 
Pour les astronautes les plus aguerris, le passage dans l’hyperespace était toujours une épreuve angoissante. Même Allan avait les mains moites et agitées par un léger tremblement lorsqu’il devait franchir un trou de ver, cet abîme du temps lui donnait des sueurs froides. 
Astrée, elle, s’était réfugiée dans la petite chapelle du pont inférieur, face à une représentation de la déesse vautour Nékhbet, protectrice de Sirius, elle avait récité une courte prière à haute voix. 
  
- Grand Inconnu infini, éternel,  
Vous qui êtes omnipotent, omniprésent et omniscient, 
Vous qui avez façonné l’univers et embrasé les galaxies, 
Vous qui commandez la matière, la force et la lumière, 
Délivrez nous de nos sombres pensées et bénissez notre voyage. 
Amen 
  
* * * * * 
  

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Lun 8 Oct - 10:29 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant








Dernière édition par Triskell le Lun 8 Oct - 10:41 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Lun 8 Oct - 10:30 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant



Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Lun 8 Oct - 12:24 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

   Atterrissage réussi et remarqué , Triskell !  Okay

  Tu as ramené des androïdes robots lecteurs de ton long voyage inter-galactique mais as-tu prospecté sur le plancher des vaches , en francophonie ? Very Happy

  Bienvenue à l'Hôtel !

_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Lun 8 Oct - 12:50 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Juste le temps d'enlever cette combinaison et


Bonjour Liv,



Merci pour ton accueil. Oui oui, j'ai beaucoup prospecté et même sur le plancher des vaches mauves...


Mister No, tu nous avais caché tes talents d'astronaute.


Trop fort cet Allan, il me plaît bien, mais va-t-il enfin mener sa mission à bien ? 


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Lun 8 Oct - 13:17 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Entrée remarquée et remarquable de boule de cristal. Double Okay !


Et c’est parti, le vaisseau au service 3 étoiles met le turbo. Direction trou de ver… pourvu qu’il ne tombe dans un trou perdu, voyant ainsi son aspirant aspiré par ce grand aspirateur. Sad
Alors on croise les doigts et que le G.I (groupement intergalactique) entende la prière d’Astrée !
Quant à Allan, s’il a besoin de cours accélérés sur le Continuum espace-temps...

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Lun 8 Oct - 14:56 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Triskell a écrit:






ça alors ! C'est toi qui joue le rôle du grylle ?
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Lun 8 Oct - 18:44 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Bonsoir Zaza, 


Et oui, il m'a dans la peau ! Mais bon j'envisage de changer de place...


Revenir en haut
Auteur Message
Filochard


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 258
Localisation: Chez une copine

MessagePosté le: Lun 8 Oct - 18:47 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

J'sais pas vous mais moi je sens la partouze arriver.
_________________
Seule la goutte de citron a le pouvoir de réveiller l’huître.


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Mar 9 Oct - 10:05 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Pauvre Filo, te voilà qui fantasme sur les androïdes.

Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 9 Oct - 17:49 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Astrée, elle, s’était réfugiée dans la petite chapelle du pont inférieur, face à une représentation de la déesse vautour Nékhbet, protectrice de Sirius, elle avait récité une courte prière à haute voix. 
  
- Grand Inconnu infini, éternel,  
Vous qui êtes omnipotent, omniprésent et omniscient, 
Vous qui avez façonné l’univers et embrasé les galaxies, 
Vous qui commandez la matière, la force et la lumière, 
Délivrez nous de nos sombres pensées et bénissez notre voyage. 
Amen 
  
* * * * * 
  
- Par les cornes d’Alpha Tauri ! S’était exclamé Allan. 
Médusé, il avait poursuivi : 
- Une androïde femelle et quelle femelle, était près de moi et je n’ai rien vu, cet abruti invertébré de grylle ne m’en a même pas averti ! 
  
Elle se tenait là, devant lui, souriante, uniquement vêtue d’une courte tunique d’un blanc virginal. 
  
Mutine, elle avait répliqué par une charmante petite moue. 
- Une femme ? Et pourquoi pas je vous prie ? 
- Pour rien, sauf que j’en ai entendu parler par des explorateurs galactiques mais je n’en ai jamais rencontré et surtout d’aussi… disons, d’aussi réussie. 
- Ka, je m’appelle Ka, je suis votre chef de cabine et je peux satisfaire tous vos désirs. 
  
- Bonne idée ! S’était écriée une voix venue du fond de la cabine. 
- Savez-vous au moins faire la cuisine ? Les tortillas képlériennes aux œufs de planants avec une bière de maïs synthétique pour Monsieur le commandant, il adore ça et si vous lui trouvez un whisky à la menthe de Bételgeuse, c’est lui qui pourra satisfaire tous vos désirs. 
  
Allan avait senti comme une pointe d’ironie dans les propos de sa compagne, le charme était rompu. 
  
- Bien sûr Madame Astrée, je m’en occupe immédiatement. 
  
C’est à cet instant que le grylle avait lancé une alerte de niveau 4 sur l’échelle de Lorentz. 
La gravité avait soudainement chuté et les passagers s’étaient retrouvés en apesanteur. 
Ka avait réussi à maintenir sa position verticale. En telle situation Allan savait coordonner ses mouvements mais Astrée, déséquilibrée, avait violemment heurté la paroi de la cabine qui l’avait renvoyée en arrière. 
Dans un magnifique ballet désespéré, elle avait battu des jambes et des bras avant que les androïdes qui dansaient autour d’elle aient pu l’empoigner et la stabiliser. 
  
- Actionnez les générateurs d’hyper-propulsion ! Vite ! Avait hurlé Allan. 
Il se maudissait ! Ces deux filles de Lilith lui avait fait perdre la raison et négliger le pilotage. 
  
En fait, le vaisseau avait atteint la bouche du trou de ver, la porte des étoiles. Les astronautes allaient se dématérialiser, voyager dans le temps et même le remonter. 
Le bouclier thermique de l’astronef devait les protéger mais nul n’était à l’abri d’une éruption solaire ou d’un simple dysfonctionnement. 
  
Il n’y avait plus aucun moyen de faire marche arrière et d’échapper à ce singulier voyage.  

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:08 (2016)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> POESIE, LITTERATURE, PEINTURE, MUSIQUE. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 819, 20, 21  >
Page 7 sur 21

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme