HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

LES DAMNÉS DE TERRA
Aller à la page: <  1, 2, 316, 17, 18, 19, 20, 21  >
 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> POESIE, LITTERATURE, PEINTURE, MUSIQUE.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Dim 2 Déc - 22:28 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

   
      Pluie , pluie fine , rideau de pluie , crachin glacial et flaques de boue ( ne pas mettre le pied dedans , ça éclabousse   Sad ) ... Tout est indiqué pour qu'Allan se refasse une santé .

     J'ai bien l'impression qu'il est tombé dans un thalasso ...voire une thalassa  .

     Il ne manque plus que le jacuzzi en plein air avec vue sur la mer , chauffé par sources chaudes . Okay

      Avec quelques rasades de tafia en plus , il va avoir bonne mine pour accueillir Astrée , Ka et les migrants de l'Exodus-Espace .
  

_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Déc - 22:28 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 12:55 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

L'épopée des damnés est un succès Okay pas un succédané Very Happy mais au fait, que deviennent-ils ! Disparus et Allan est-il noyé sous le flot de tafia ? Rolling Eyes
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 20:37 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

- Tu n’as rien contre une gorgée de tafia ? Dit-il en remplissant les gobelets à ras bord d’un alcool décapant. 
  
L’homme avait repoussé sa casquette vers l’arrière de son crâne rasé laissant voir une fine cicatrice qui lui barrait la joue jusqu’à l’arcade sourcilière. 
- Et bien Allan de Kepler 11, je suppose que tu souhaites savoir pourquoi le Guide de la Révolution t’a demandé de rentrer en contact avec nous ? 
Une pointe d’ironie pouvait être décelée dans sa voix mais Allan ne voulait pas rentrer en conflit avec un interlocuteur aussi précieux, pas avant de connaître la nature du message qu’il devait lui délivrer. 
  
- En effet, je ne connais rien de votre organisation « Les compagnons de la blanche hermine ». 
- Silence malheureux ! Tu ne dois en aucun cas prononcer ces mots comme tu ne dois rien connaître de moi. 
  
Dans la salle personne n’avait prêté attention à eux, il y avait là toutes sortes d’épaves, des descendants d’extraterrestres piégés sur Terra après l’isolement du système solaire. Affalés sur une table, certains venaient pour s’y saouler méthodiquement, d’autres pour s’y quereller ou lancer les dés en attendant un hypothétique embarquement sur un astronef-poubelle en direction de la Lune ou de Mars. Tous rêvaient de découvrir le filon, faire un gros coup. Une concession minière à Lunéville, tout le monde ne pouvait se le permettre. 
  
De sa voix de conspirateur, la main devant la bouche, l’inconnu avait poursuivi : 
- Tu vois la souillon au fond de la salle ? Elle se nomme Clervie. Demain matin ton cheval sera nourri, bouchonné, attelé à une carriole et elle te conduira quelque part dans les Monts d’Arrée, il est impératif que la prophétie se réalise. 
  
- Prophétie ? De quoi parles-tu ? 
- Mais de ton livre, de tes mémoires, celles que tu vas écrire quelques mois avant ta mort… 
Durant quelques secondes l’homme dévisagea Allan. 
- Suis-je bête, tu n’as pas voyagé dans le futur de Terra Mater, tu ne peux savoir. 
Bouche bée, médusé, Allan était littéralement pétrifié. 
  
« Androïde… allié…», le grylle s’était enfin manifesté « Il n’en sait pas plus… ce n’est qu’un androïde ». 
En effet, derrière l’oreille gauche de son interlocuteur, Allan avait pu apercevoir un discret numéro de série et un poinçon de fabrication. 
  
- En attendant plus d’explications, un chaud brouet de pois chiches et une paillasse t’attendent dans une chambre à l’étage ; va te reposer, avait conseillé l’androïde inconnu. 
  
Derrière Clervie, tel un automate, Allan avait lentement gravi l’escalier de planches grinçantes. Encore abasourdi, il n’avait eu aucun regard, aucun désir pour la silhouette féline et le léger mouvement de hanches de la jeune femme. Sa longue blaude de servante laissait découvrir par instant des pieds nus surmontés de délicates chevilles. A la montée de chaque marche, sa longue chevelure rousse s’enroulait autour de ses épaules mais Allan n’en avait cure. 
Il était seul, abandonné sur cette terre qui lui était devenue mystérieuse, encore plus isolé que lorsqu’il cabotait dans la constellation du Grand Chien. 
La nuit allait être un long moment de profonde solitude. 
  

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Dernière édition par Nobody le Jeu 6 Déc - 22:09 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 20:58 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Allan indifférent à une silhouette féline, à cette flamboyante chevelure, à des chevilles délicates....c'est le tafia ça ! l'androïde nous l'a rendu malade avec son alcool frelaté. Je suis certaine qu'il va vite reprendre le ...dessus !

Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 13:26 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Une prophétie… quelque part dans les Monts d’Arrée Rolling Eyes, ce nom ne me dit rien Very Happy, hormis celui des Oliviers. Mais des lignes, des monts et des vaux de la main, démons et dévots , j’en connais quelques uns dont celui d’Apollon, Jupiter… celui de Vénus ♪♫ et puis celui de Saturne qui marque le destin.
Une bien mystérieuse révélation, de quoi effectivement faire passer au héros une nuit blanche !

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 15:21 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

   
       Allan n'est pas sorti de l'auberge , au pays des monts d'Arrée ! Terre de rocs ,de landes et de tourbières où fourmillent ankou , korrigan et kannerezed noz .  Sad

      Si en plus , les astroïdes s'y mêlent en lisant dans le futur aux portes de l'enfer , Allan risque de se sentir abandonné ; une petite prière à la chapelle du mont St Michel de Brasparts lui serait d'un grand réconfort . Qu'en pense l'ami grylle ?

_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 125
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 17:35 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Suis rassurée. Si l'ami Allan a quand même remarqué la finesse des chevilles, et la chevelure rousse, c'est qu'il vit encore. Et tant qu'il y a de la vie...
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 9 Déc - 12:54 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

La nuit allait être un long moment de profonde solitude. 
  
* * * * * 
  
Après un frugal souper mais cependant agrémenté de généreuses rasades de tafia, Allan s’était dévêtu, et, son fulgurant placé à portée de main, il s’était écroulé sur sa couche. A la lueur dansante du candélabre, le regard dans le vague, il fixait un point imaginaire situé quelque part sur le plafond. Les révélations de l’androïde l’avaient grandement perturbé. 
Plus tard il allait écrire un livre de mémoires… 
Les évènements n’ayant pas encore eu lieu, l’ouvrage ne pouvait-être qu’une œuvre prophétique aux yeux de ceux qui en avaient pris connaissance et même qui l’avaient peut-être ramené du futur. 
Et si l’histoire ne se déroulait pas comme dans son livre, que se passerait-il ? 
Serait-il propulsé au travers une déchirure de la trame temporelle dans une autre dimension ? Cette pensée l’avait fait frémir, c’était la hantise de tous les voyageurs spatio-temporels. 
  
Par l’ouverture d’une petite lucarne, la lune ronde semblait l’observer avec bienveillance. Harassé, il avait fini par s’endormir. 
  
L’astre de la nuit était bien haut lorsqu’il avait senti un doux corps s’étendre voluptueusement contre lui. Dans un demi-sommeil il avait machinalement caressé des courbes parfaites qui s’offraient à lui puis s’était plus longuement attardé sur le pubis soyeux. Clervie, car c’était-elle, avait les mains délicates et particulièrement adroites, un homme normalement constitué ne pouvait lui résister. Lorsqu’il l’avait entendue geindre avec exaltation, il avait compris qu’elle était prête à l’accueillir. Le souffle court, il l’avait chevauchée en réglant sa cadence sur celle de sa partenaire. Allan savait se maîtriser jusqu’aux limites de l’humainement possible. 
  
Deux heures plus tard, le couple gisait, inerte… lorsqu’à son oreille, Clervie avait prononcé de douces paroles apaisantes. 
- Il est temps pour toi de cesser de t’inquiéter et de dormir un peu, je vais préparer notre voyage. 
  
Dès potron-minet, sans le moindre bruit, ils avaient quitté la taverne du Grand Pavois. Clervie, guides en main pressait le bidet de Briec attelé à une petite voiture bâchée pourvue de deux hautes roues. 
C’est elle qui avait rompu le silence la première. 
- Prenons garde, le secteur n’est pas encore pacifié. Votre arrivée de l’armada Exodus-Espace est connue et ordre a été donné à la population de signaler tous les étrangers suspects. On a même mis votre tête à prix pour 20 000 Crédits Intergalactiques. 
  
- Par les cornes d’Alpha Tauri ! Voilà une petite fortune, et tu n’as pas été tentée de me trahir ? 
Pour toute réponse, lâchant les rênes, elle l’avait embrassé à pleine bouche. 
  
Le cheval trottinait en brinquebalant la carriole sur la voie empierrée. Après avoir laissé la ville de Keplerouët derrière eux, les voyageurs avaient traversé une forêt de hêtres et de chênes ; au loin on pouvait distinguer des amas de blocs granitiques propices à une embuscade. Sur la défensive, Allan se tenait en léger retrait du siège afin de ne pas présenter une cible trop voyante tout en pouvant scruter les cotés du chemin. 

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Dim 9 Déc - 19:45 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

     Je ne sais pas quel genre de livre Allan va écrire , mais vu les aventures féminines et androïdes qu'il collectionne , j'ai l'impression qu'il aura une couleur érotique .

     Peut-être la route des éros d'un héros planétaire .

  

_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Filochard


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 258
Localisation: Chez une copine

MessagePosté le: Dim 9 Déc - 20:25 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Deux heures plus tard, le couple gisait, inerte… 
Une chose est certaine, ma chère Liv, Allan n'est pas un éjaculateur précoce 
_________________
Seule la goutte de citron a le pouvoir de réveiller l’huître.


Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 13:00 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

      Allan a préféré prendre son pied plutôt que l'avion .  Very Happy
_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 13:29 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Un livre de mémoires… encore faut-il qu’il en ait ! Quoi donc ? De la mémoire. Encore faut-il qu’Allan le courtisan s’en souvienne, encore faut-il qu’il n’ait pas la mémoire courte. ♪♫
En proie au doute, assailli de questions et le héros dans la lune laisse libre court à son imagination. A noter au passage les termes chevalins *harassé et chevauchée*… fantastique ? qui nous souffle (court) que ce n’est pas le moment d’être à cheval sur les principes ni à court d'idées Very Happy car courte sera la nuit, toute en courbes et en déliés.
C’est bien décrit, comme si on y était mais au fait, comment l’auteur est-il au courant du déroulement de la scène, à moins d’y être... pris sur le fait ! Rolling Eyes
Enfin tant que l’histoire ne tourne court ! Pour le savoir, il n’y a plus qu’à attendre de voir comment se déroule le cours des choses.

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 22:16 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

      Allan " n'avait pas besoin d'aller si loin pour trouver l'aventure au bout du chemin ",

   paroles de la chanson du chanteur et conteur Patrick Ewen , là-bas dans les monts d'Arrée . 
 


    http://www.ina.fr/fresques/ouest-en-memoire/fiche-media/Region00864/les-mon…

   
  Et comme il le dit dans la chanson  " Alors n'attendez plus et venez ... Où ça ? Là-bas dans les monts d'Arrée .    Okay

 
_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 16 Déc - 22:49 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

  
Le cheval trottinait en brinquebalant la carriole sur la voie empierrée. Après avoir laissé la ville de Keplerouët derrière eux, les voyageurs avaient traversé une forêt de hêtres et de chênes. Au loin on pouvait distinguer des amas de blocs granitiques propices à une embuscade. Sur la défensive, Allan se tenait en léger retrait du siège afin de ne pas présenter une cible trop voyante tout en pouvant scruter les côtés du chemin. 
  
Le ciel était bas et le paysage lugubre encore plus sinistre que ce qu’Allan avait imaginé de cette contrée terrestre située à l’extrême occident de la planète. Du sol humide montait une forte odeur d’humus. A cette époque de l’année, fougères, bruyères et sporophores étaient en décomposition. De part et d’autre du véhicule, de hautes futaies rivalisaient avec d’énormes rochers qui semblaient avoir été dispersés là par la gigantesque main d’un Titan. 
La carriole progressait avec peine sur le chemin irrégulièrement pierreux. 
  
Allan en était là de ses rêvasseries lorsque le grylle s’était brutalement manifesté. 
« Prendre garde ! Deux pisteurs… Intentions meurtrières… ». 
Allan avait aussitôt saisi son fulgurant, la crosse de son arme s’était instantanément adaptée à la paume de sa main comme si elle faisait partie intégrante de lui-même. Dans ces instants, il avait une sensation de puissance, il devenait dangereusement invincible. 
  
Un premier homme avait bondi d’un rocher sur l’encolure du cheval et avec toute son énergie, avait tiré sur les rênes, arrachant la bouche de l’animal pour le faire stopper. 
Il ne sut jamais pourquoi un étroit rayon cohérant lui avait traversé le crâne et avait fini sa course en désintégrant un petit arbuste situé dans la ligne de tir. 
Le cadavre pantelant de l’agresseur était tombé sous les pattes de l’animal qui, effrayé, s’était cabré avant de s’élancer au grand galop. 
  
Par le côté avait surgi un cavalier, levant une arme à balles d’une époque pré-galactique, il avait visé Allan. Puis, sidéré il s’était alors exclamé : 
- Allan de Kepler ?… comment est-ce possible ! 
Il avait instantanément tourné bride et s’était enfui en hurlant tel un dément. 
  
Clervie avait eu beaucoup de mal à maîtriser l’attelage, ce n’est que quelques kilomètres terrestres plus loin qu’elle avait pu stopper l’équipage et ainsi, le couple avait pu reprendre une respiration normale. 
Assise sur le banc du chariot elle s’était tenue droite, les guides dans ses mains, le regard fixé vers le lointain, des larmes lui étaient venues aux yeux. Elle n’avait pas fait le moindre geste pour essuyer ses joues. 
- Un jour… un jour peut-être, avait-elle murmurée. 
  

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 12:43 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

J'attends encore un peu Liv, pour aller Very Happy, non pas au Mont Saint Michel mais faire un arrêt aux Monts d'Arrée qui semblent bien accueillants.
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:33 (2016)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> POESIE, LITTERATURE, PEINTURE, MUSIQUE. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 316, 17, 18, 19, 20, 21  >
Page 17 sur 21

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme