HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

LES DAMNÉS DE TERRA
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 1519, 20, 21  >
 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> POESIE, LITTERATURE, PEINTURE, MUSIQUE.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 09:57 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Et bien douze mille disparus, ça fait un sacré trou dans les effectifs ! Espérons que Allan n'aura pas de trou de mémoire et qu'il trouvera le passage.

Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Nov - 09:57 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 12:10 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

zaza a écrit:
Liv a écrit:

       Que de trous, de tunnels, d'orbites et de barrières franchis ! Il faut vraiment être motivé ou trouver sa vie bien triste pour entreprendre un tel voyage .
     Ce voyage intergalactique connaît son lot de tragédies , il laisse quand même six vaisseaux de deux mille personnes dans l'abîme .

     Il y a quand même des chanceux , qui sont nés sous une bonne étoile et qui sont passés à travers les obstacles .
     J'ai hâte d'assister au débarquement de cette armada héroïque avec le choc de civilisation que ça comporte . Qu'ont-ils apporté comme monnaie d'échange dans leurs valises ? Des oeufs de planants ? Une boisson étoilée ?
       Dix-neuf vaisseaux de deux mille personnes qui débarquent ça ne passe pas inaperçu ! D'ici qu'ils se retrouvent au resto du coeur Sad


  

Encore une flopée de sans papiers. De futurs SDF.
Que va faire la police ?


Y'a peut-être la douane volante aux frontières !
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 12:19 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

zaza a écrit:
La pire des horreurs qui pourrait leur arriver, c'est d'arriver dans une de ces grandes décharges à ciel ouverts dont les terrriens dont le secret.


Katastrophe, une décharge ! Idea à charge pour eux de... faire le tri sélectif.
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 12:23 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Mais ce n’est pas le moment de les distraire. Calculs de la pénétration de l’air… la minute est solennelle, la manœuvre délicate et le duo AllanKa attentif pour ne pas rater :
- petit un : l’ouverture du trou de ver... solitaire, la bouche d’aération qui engloutit tout Arrow
- petit deux : la fermeture des grilles d’air… qui les rendraient prisonniers de leurs bulles. Mr. Green

Le compte à rebours peut commencer et toute l’équipe des voyageurs de redescendre de son petit nuage galactique… en vue d’atterrir bientôt sur Terra Mater, terre maternelle. Dans quel trou perdu Very Happy, vous le saurez en lisant la suite.

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 18:17 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

  
Un lourd silence régnait parmi le staff de commandement lorsqu’Allan avait pénétré dans la cabine de pilotage. A présent il s’agissait de constituer l’équipe d’exploration qui débarquerait à bord d’une navette téléporteuse. Il avait décidé de commander lui-même l’expédition, c’est sur un ton grave qu’il avait donné ses ordres. 
  
-Ka, je te confie la responsabilité de la flotte. La capacité de la navette téléporteuse étant de dix passagers, je me rendrai sur Terra Mater avec neuf androïdes. Afin d’éviter tout incident avec les populations autochtones, je serai le seul à être équipé d’un fulgurant et d’une ceinture compensatrice de gravité. 
  
La nuit n’avait pas particulièrement été calme et reposante pour l’ensemble des candidats à l’immigration et spécialement pour Allan. 
C’était au petit matin, dans les rayons obliques de l’astre solaire qu’un sas de l’Exodus-Spatial avait été ouvert pour laisser apparaître la rampe de lancement de la navette. A bord, Allan avait les nerfs tendus, ses mains moites tenaient fermement les commandes, il revoyait les adieux déchirants de Ka et le visage blême aux yeux embués d’Astrée. 
A présent, il s’agissait de trouver l’angle d’orientation afin d’être capturé par le champ de gravité de Terra. L’ordinateur de bord devait se charger des calculs et de tracer une route sans la moindre erreur. La cible retenue étant une petite clairière isolée, l’atterrissage devait se faire discrètement. Derrière lui, les neuf androïdes ne laissaient rien transparaître ; cependant, Allan était persuadé que ces êtres étranges n’étaient pas dénués de tous sentiments. 
  
La navette avait rapidement été catapultée hors de l’astronef Amiral et projetée sur une trajectoire hyperbolique. Le grylle était passé à l’orange, il semblait soucieux mais ne bronchait pas. Mon pauvre vieux, avait pensé Allan, ne sois pas inquiet, nous nous entendons plutôt bien tous les deux. 
  
Pas facile de poser en douceur plusieurs tonnes de cet engin, l’attraction terrestre le faisait vaciller et le pilote automatique compensait immédiatement. 
Le sol approchait, à présent les arbres étaient visibles sur les écrans de contrôle. Il convenait d’adapter la vitesse en fonction de la distance. Tous les pilotes vous le diront, atterrir sans casse est l’opération la plus délicate à réaliser, bien plus que le décollage et la navigation spatiale. 
  
Soudain, Allan avait eu son cerveau capté par le grylle 
« Danger… Mettre champ de force… ceinture ! ». 
Allan ne comprenait pas pourquoi l’extra-képlérien lui demandait de s’entourer de sa protection infranchissable ; jusqu’à présent tout s’était déroulé à merveille. 
« Danger… Impact dans 10 équasecondes… ». 
A cet instant, les commandes automatiques n’avaient plus répondu, l’ordinateur semblait déconnecté. 
- Commandes manuelles ! Avait hurlé Allan à l’intention de l’ordipilote. 
Ses doigts s’étaient crispés sur des manettes qui ne répondaient pas. 
« Danger… Impact dans 5… 4… ». 
Allan avait violemment frappé la boucle de son ceinturon, une bulle à champ de force anti G l’avait immédiatement entouré. 
« 3… 2… Imp… ». Et puis plus rien, le néant ! 

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 23:04 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Désintégrés !

Bien fait. Non, mais ! On en va quand même pas se laisser envahir par les extra-terrestres.  Bannir

_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 23:18 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Zaza, désolé de te le dire mais tu as mauvais fond !
_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 23:47 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

      Zaza , tant pis pour les neuf androïdes ! Mais Allan ? Lui, il revient au pays dans une bulle .
       Je sens qu'il va rebondir , il en a l'habitude .  Very Happy

 
_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Filochard


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 258
Localisation: Chez une copine

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 18:21 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Coucou !
Je viens de photographier Nobody en train de relire son manuscrit.

_________________
Seule la goutte de citron a le pouvoir de réveiller l’huître.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 19:18 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Nobody a écrit:

Zaza, désolé de te le dire mais tu as mauvais fond !
Mr. Green Mr. Green Mr. Green
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 19:20 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Snif, les adieux sont émouvants ! Sad

3…2…1…0 Impact ! Pulvérisé l’amirallan Bannir. Ah, on fait moins le fier... et il tourne, tourne et décrit des ellipses
Mais où donc le vaisseau a bien pu atterrir ! Rolling Eyes

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 19:24 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Very Happy Very Happy Very Happy bientôt sous presse mais Filo, Mister No est bien assez sous pression !
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 21:06 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Si il ne doit en rester qu'un, Allan sera celui là ! 

Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 19:46 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

  
Allan était-il mort ? 
Il ne le savait pas lui-même et du reste il s’en moquait, son esprit errait au-delà… vagabondait dans un ailleurs. Il avait survolé l’appareil disloqué et observé neuf corps carbonisés. Pour le Code Pénal Intergalactique, un androïde avait les mêmes droits et la même importance qu’un humain, leur vie était sacrée. 
Que s’était-il passé, une défaillance technique ? Ridicule ! Les commandes des navettes étaient triplées et une panne était impossible. De plus, depuis un millénaire, toutes les formes d’accidents avaient été envisagées, les machines étaient conçues et adaptées en conséquence. Une attaque terrienne ? Improbable, le bouclier thermique de l’engin l’aurait détecté. Il fallait donc envisager la seule hypothèse plausible, il s’agissait d’un sabotage ! 
L’esprit d’Allan continuait de virevolter au dessus de la carcasse fumante. Il avait fini par apercevoir un dixième occupant de l’appareil, un humain cette fois. Assis sur son siège, les mains encore agrippées aux commandes, la tête reposait sur le tableau de bord. Sans la moindre émotion il avait constaté que c’était sa propre enveloppe charnelle qui gisait là. Son corps semblait plutôt en bon état bien que ses fonctions vitales étaient stoppées. Tout contre lui il y avait un être intelligent, il avait reconnu son grylle, qui cherchait à communiquer, mais que tentait-il de dire ? Son émission était très faible. 
« Respire Allan… Fin de décorporation… Respire ! ». C’était à lui, que ce message était adressé ? Mais il était mort alors à quoi bon. A présent il était devenu un être supraterrestre qui jouissait d’une profonde sérénité intérieure et d’ailleurs au dessus de lui venait de s’ouvrir une porte laissant apercevoir un tunnel brillant d’une intense luminosité. De douces voix l’appelaient alors qu’on le laisse partir en paix ! 
« Ton heure n’est pas venue… Respire… Battre cœur… ». 
Le grylle était de couleur brun foncé, il se mourait. 
« A l’aide… Je mourir avec toi… ». 
Non ! Ca ce n’était pas possible ! Ce grylle, un ami qui l’avait sauvé à maintes reprises ne pouvait pas mourir par sa faute. 
  
Il faut que je respire avait-il pensé. Par les hublots brisés de la navette, une douce brise matinale était venue lui caresser le visage. Repars mon cœur…. La première inspiration l’avait brûlé jusqu’au plus profond de ses poumons et il y eut une deuxième puis une troisième bouffée d’air frais. Le sang avait à nouveau afflué pour lui marteler les tempes. Il percevait la confiance du grylle qui lui envoyait une sensation de douceur pour calmer son cerveau. Ce n’est qu’au bout d’un long moment que ses paupières avaient enfin accepté de s’ouvrir. 
  
D’un regard circulaire il avait pris contact avec son environnement. L’endroit était sauvage. Ce qui l’avait frappé en premier lieu avait été le vert de la nature, arbres, buissons, herbes, outre quelques tâches de couleurs, différentes variétés de vert dominaient. Au loin trois quatre notes douces et apaisantes s’étaient faites entendre, il savait ce que c’était, il l’avait étudié à l’université, un passereau qui saluait l’astre du jour. Plus près de lui, un écureuil inquiet gloussait à proximité d’une marre où clapotaient une colonie de grenouilles. 
C’est alors qu’Allan avait commencé à prendre conscience qu’il était arrivé sur Terra, sa planète, son chez lui en quelque sorte. 
Totalement épuisé mais souriant doucement, il était resté affalé sur son siège pour vérifier un à un l’état de ses muscles. 
- Rien connu d’aussi difficile comme épreuve, avait-il murmuré ; ce que le grylle, toujours blotti au creux de son aisselle, avait immédiatement confirmé. Il s’agissait, maintenant de faire le point. 
  
J’ai perdu mon équipe, je n’ai plus de navette ni de communication avec le vaisseau Amiral… Tout va pour le mieux… Bienvenue sur Terra Mater ! 
  
* * * * * 
  

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 20:13 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Et bien en voilà une bonne nouvelle : Allan est vivant ! Pas fou le héros. Very Happy
Rien que pour l'attachement de grillon mais que ne ferait-on pas pour cette petite chose collante, qui a choisi son maître à la vie, à la mort !

Après exploration de Terra Mata, Mater, ma terre, il reste à donner des nouvelles au vaisseau, où ka et Astrée se font très certainement un sang d’encre.
Hum, cela sent comme la fin du roman... ou le début d'un autre. Rolling Eyes

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:08 (2016)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> POESIE, LITTERATURE, PEINTURE, MUSIQUE. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 1519, 20, 21  >
Page 14 sur 21

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme