HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

LES DAMNÉS DE TERRA
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 1219, 20, 21  >
 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> POESIE, LITTERATURE, PEINTURE, MUSIQUE.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 10:56 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

    
      Redoutable adversaire que ce scorpiosaure ! Une caisse à outils à lui tout seul ! Very Happy

     Sa tactique de combat réfléchie semble dictée par un élément extérieur , un cosmotireur sans fil  .
     Aurait-il son grylle lui aussi ou sa puce ... électronique ?  


_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Oct - 10:56 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 18:29 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Liv a écrit:

     
zaza a écrit:



Gnargn, gnargn, gnargn !



       Serais-tu souffrante , zaza ?


Nan ! Juste sur les nerfs. ça se corse.
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 14:52 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Dans un rugissement léonin, l’animal blessé avait manifesté sa désapprobation. 
Les spectateurs, eux, étaient ravis, enfin une belle passe. 
Des acclamations délirantes rendaient hommage aux combattants humains. 
Debout, les dames de la haute bourgeoisie abydossienne leur avaient jeté des roses après y avoir déposé un doux baiser. 
  
Allan avait regardé son binôme, muscles tendus, prête à bondir, elle tenait fermement son trident, son regard pailleté d’or ne reflétait plus la douceur qu’il avait connu en d’autres circonstances. 
Comme à l’entraînement, ils avaient tendu la chaîne le plus possible afin d’offrir le moins de possibilité d’être tués ensemble sur un seul assaut de l’adversaire. 
Puis, en arc de cercle, ils avaient avancé. 
  
« Attention parade et attaque ! » un ordre avait une nouvelle fois résonné dans la tête du kelérien. 
- Parade et attaque ! avait-il répété à l’attention de sa coéquipière de misère. 
  
Vicieusement, le scorpiosaure avait chargé de biais. 
De ses deux pinces il avait attaqué Allan qui avait lancé son trident en direction de son œil alors que l’animal, de sa queue cinglante, avait arraché le bouclier d’Astrée, lui fendant au passage sa combinaison au niveau de la poitrine. 
  
Le coup était mortel, la combinaison d’astronaute avait bien résisté cependant, quelques gouttes de sang perlaient de son sein droit. La blessure empoisonnée pouvait être foudroyante, elle devait être soignée dans l’heure képlérienne qui venait. 
  
Le monstre paradait tranquillement, le trident fiché dans l’un de ses yeux et sa blessure au ventre ne semblait pas le gêner outre mesure. Il paraît que les arthropodes, dénués de centre nerveux, ne connaissent pas la douleur, pour les stopper, il faut les frapper à un endroit vital. 
  
A chaque tentative d’approche, le scorpiosaure esquivait. 
Il savait que sans arme et épuisé, le couple serait à sa merci. 
Manifestement l’animal n’en était pas à son premier combat. Qui sait combien d’humains il avait dévorés. 
  
- Astrée, il faut en finir, nous perdons nos forces, donne-moi ton arme et prend mon bouclier. Feins l’épuisement lorsque cette charogne te percutera, je tenterai le tout pour le tout. Lui faisant confiance, elle n’avait pas discuté le plan. 
  
A la vue d’Astrée chancelante, l’arthropode s’était élancé. Elle s’était faite toute petite recroquevillée sous le bouclier, qui, sous le choc, avait éclaté en morceaux. 
Alan en avait profité pour grimper le long d’une des pattes et avait profondément planté son trident à la jointure de la tête. 
Malheureusement, la patte venimeuse avait entaillé son épaule de trois estafilades. Il avait titubé, s’était écroulé dans le sable et avait rampé jusqu’aux pieds de sa compagne. 
  
L’animal, bien que sérieusement touché, semblait toujours aussi combatif. 
  
La foule était en délire, le spectacle était au niveau du prix des billets d’entrée. 
Des gerbes de fleurs jaillissaient des loges de notables, de celles du gynécée et même de celle du Grand Prophète. 
  
A genoux, Astrée lui avait doucement caressé le visage, ses yeux viraient dans la zone blanche, sa tête tombait sur sa poitrine, elle allait défaillir… 
- Non ma belle, non ! Courage, lève-toi, n’offre pas à tous ces voyeurs le plaisir d’un évanouissement, aide moi, je dois mourir debout, avait-il murmuré d’une voix à peine audible. 
  
Et puis ce fut la petite voix qui avait à nouveau résonné dans sa tête… « Le bouquet ! »… Va chercher le gros bouquet de roses noires… 
Exécutant l’ordre du grylle, Allan s’était traîné, ses forces le trahissaient, mais il avait réussi à atteindre la gerbe de fleurs. 
Qu’y avait-il trouvé ?… Tout avait été très vite. 
  
- Que le Grand Inconnu me distorde ! 

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 18:01 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Mon Dieu, des roses noires.

Quel suspens, vite ! la suite ...

_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 19:20 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

 
          Les roses noires ! Un bouquet surprise mortel ou salvateur ?

    Qu'est ce qui se cache dans ces pétales de roses ? Un petit mot doux ? l'adresse du destinataire ? une arme laser ? un poison ? une boisson énergisante ? un petit grylle en renfort ?
    Nous le saurons au prochain épisode !   Wink
_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 19:29 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

 
Merci de me répondre mes copines, en ces jours difficiles (pour moi), c’est vous que je tente de distraire.
_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 10:18 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Et tu y arrive très bien Mister No.


Ah je le savais que Allan séduirait la gente dame, un vieux baroudeur comme lui, l'Indiana Jones de l'espace. Aller, je dirai que ce bouquet de fleurs noires est un antidote au venin du scorpiosaure.
Qu'elle sale bestiole celui-là, mais ils en viendront à bout, j'en suis certaine.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 11:58 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Vont-ils pouvoir se relever et envoyer sur les roses le scorpiosaure Bannir... par le pouvoir de la rose noire, the black rose, qui sait !
Après tout, c'est la rose l'important, n'est-ce pas grillon. Wink

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 25 Oct - 18:21 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

  
Le bouquet dissimulait une arme… Son fulgurant thermique ! Et le ceinturon à champ de force repoussant d’Astrée ! 
  
Rapidement il avait jeté la ceinture en direction d’Astrée et avait visé le scorpiosaure qui accourait pour exécuter le coup de grâce et se repaître de chair humaine, c’était son droit de vainqueur. 
Allan n’avait pas eu le temps d’avoir peur ni de viser correctement. Son premier tir laser avait stoppé l’animal… Net. Le second l’avait proprement coupé en deux. 
  
Le cirque avait subitement été plongé dans un silence impressionnant. Plus d’acclamation, plus d’applaudissement, plus de jet de fleurs. Le temps était suspendu, debout, le peuple pétrifié ne comprenait pas la situation. Il y avait tricherie, il avait été spolié d’un beau final. 
  
Des yeux, Allan avait fouillé la tribune du gynécée pour découvrir son sauveur jeteur de fleurs providentielles. 
Une femme vêtue d’un boléro brodé de perles, cachant son visage derrière une fine mousseline avait tourné le dos et s’enfuyait d’un pas pressé. Un bref instant il avait cru reconnaître cette silhouette… Non, ce n’était pas possible… Ce n’était pas Ka tout de même ? 
  
Des gradins populaires, plusieurs bouquets de roses avaient de nouveau jailli avec force en direction du centre de l’arène. Dans l’instant ils avaient explosés, libérant une abondante et épaisse fumée. 
Ces fumigènes d’un noir d’encre avaient créé un écran impénétrable ! 
  
A la main, Allan avait suivi la chaîne qui le reliait à sa compagne pour la retrouver alors qu’elle n’était qu’à deux équamètres de lui. Elle gisait sur le sol, inanimée. 
Le venin tuait en moins d’une heure en commençant par paralyser peu à peu sa victime. 
  
« Fuir ! Fuir ! », avait insisté le grylle dans un appel alarmant… Il en avait de bonne l’avorton ! 
  
De puissantes mains s’étaient saisi des malheureux blessés pour les transporter vers les vomitoires de la basse ville. 
Dans l’obscurité, Allan avait pu reconnaître quatre ou cinq gladiateurs avec lesquels il s’était entraîné et une demi-douzaine de bourreaux attachés au cirque. Armes à la main, ils faisaient un cercle protecteur autour d’eux. Il semble bien qu’ils étaient dirigés par le Maître des combats. 
  
Un homme lui avait crié quelque chose. Trop tard, incompréhensible… Le venin du scorpiosaure faisait déjà son effet. Allan avait basculé dans le néant… Il allait mourir. Bof, sa vie n’avait pas été aussi inutile que ça. 
  
Quelques instants plus tard, dans une semi-conscience, il avait senti qu’on le traînait et le transportait à dos d’homme puis il avait entendu un bruit de forge, on le libérait de sa chaîne avant de l’étendre sur une couche de cuir tendu. 
  
- Astrée ? 
- Elle est près de toi citoyen, avait répondu une voix inconnue. 
- Qu’allez-vous nous faire ? 
- Vous soigner, ne t’inquiète pas tu es chez des amis. 
  
Dès l’application d’un baume mystérieux, les blessures que lui avait infligées le redoutable scorpiosaure s’étaient estompées. 
- C’est l’antidote du poison, avait précisé la voix. 
Ensuite, on lui avait fait boire une potion qui l’avait plongé dans un profond sommeil. 
  
Et puis, il avait repris conscience dans une chambre inconnue, sans fenêtre. 
Le grylle lui avait mordillé l’aisselle gauche pour le réveiller. Les émissions mentales qu’il bombardait ne pouvaient être correctement perçues par Allan en raison des maux de tête qu’il devait supporter. 
  
Allan s’était tourné vers la couche d’Astrée. Elle était là, étendue sur le ventre, nue. La perfection de son corps l’avait une nouvelle fois ému ; son côté callipyge n’était pas pour lui déplaire, bien au contraire. 
Assis sur sa couche, flamberge prête à l’action, il ne réfléchissait plus et s’était détourné de son amie de crainte de révéler son émoi. 
C’est alors qu’un corps chaud et deux bras serrés autour de son cou l’avaient enlacé. Deux tétons pointus étaient venus s’écraser sur son dos. 
-Tu veux ? Avait-elle dit simplement. 
  
Quoi de plus naturel. Chacun d’entre nous a connu ce besoin intense de faire l’amour après avoir échappé à la mort. 
  
* * * * * 

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 12:15 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Et la foule en délire acclame les héros, dieux que c’est beau ! Very Happy

Je me joins aux hourras, histoire de jeter encore quelques fleurs aux vainqueurs. Superbe combat ! Okay
Bravo Mister No et parmi toutes les pétales qui jonchent encore le parterre de l’arène, n’oubliez pas d’emporter celles du bouquet de roses noires, avant qu’elles ne se fanent.
Merci à grillon et à la mystérieuse silhouette au visage... kaché, qui restera l'inconnue au bouquet !

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 18:46 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Quelle mystère  fait  que la belle androïde Ka, tombe sous le charme de Mister Allan.
Attention Allan ! Elle pourrait te faire le coup "si tu ne m'aimes pas je t'aime, et si je t'aime prends garde à toi"

_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 21:51 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

    
     Après ce combat digne et intense , Allan et Astrée méritent bien d'être soignés et sauvés . Okay

     L'auteur ne nous dit pas si mademoiselle ka a aussi son côté kallipige .
  
     Heureusement que l'amie ka n'a pas enlacé Allan au niveau de la poitrine ; Le gentil grylle n'aurait pas résisté à cet élan amoureux . Very Happy

_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 23:34 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Rhaaaaaaaa quel homme cet Allan, et quel lucidité, le grylle ( de plus en plus attachante la bestiole) n'y est pas étranger certes, mais quelle rapidité quelle souplesse quelle agilité ! 
Une androïde capable de sentiments et même de remords ?   C'est un cas... Ka ! 


Leurs nouveaux amis les aideront-ils à s'échapper ? Le suspens est à son comble.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 18:21 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Triskell a écrit:

Rhaaaaaaaa quel homme cet Allan, et quel lucidité, le grylle ( de plus en plus attachante la bestiole) n'y est pas étranger certes, mais quelle rapidité quelle souplesse quelle agilité ! 
Une androïde capable de sentiments et même de remords ?   C'est un cas... Ka ! 


Leurs nouveaux amis les aideront-ils à s'échapper ? Le suspens est à son comble.

Allons allons, Liv, le grylle n'est pas une "bestiole", mais un petit être différent des terriens.
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Filochard


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 258
Localisation: Chez une copine

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 19:06 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Moi aussi Zaza, je pense que les êtres extra-terrestres ont le droit au respect, eux aussi, comme les femmes et les animaux utiles, pas les nuisibles (enfin, je parle des animaux).
Si Triskell continue, nous allons devoir saisir le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples intergalactiques (MRAPI).
_________________
Seule la goutte de citron a le pouvoir de réveiller l’huître.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:12 (2016)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> POESIE, LITTERATURE, PEINTURE, MUSIQUE. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 1219, 20, 21  >
Page 11 sur 21

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme