HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

LES DAMNÉS DE TERRA
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 1019, 20, 21  >
 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> POESIE, LITTERATURE, PEINTURE, MUSIQUE.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Lun 15 Oct - 12:27 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

      Allan était tombé sur le clone de Margaretha Geertruida  . Sad
_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Lun 15 Oct - 12:27 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 15 Oct - 20:46 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

  
Astrée, raide dans ses bottes antigravitation, le visage fermé à toute expression ne semblait pas autrement surprise. 
  
Casque noir, la visière teintée sombre, combinaison plaquante en cuir de griffard tanné à l’ancienne, un homme, ou peut-être un robot, avait émergé à mi-corps de la tourelle de son aéroglisseur. 
Le tau siriusien ornait son épaule droite, l’insigne indiquait qu’il s’agissait d’un officier de la garde noire, probablement un Décurion de première classe. Son désintégrateur laser menaçant à la main, fumait encore. 
Une porte de l’engin s’était lentement abaissée. 
  
- Déposez vos armes sur le sol et entrez mains sur la tête ! Avait-il ordonné. 
- C’est une erreur, nos papiers sont en règle, nous avons une concession et un permis de prospecter en bonne et due forme, quant au vaisseau Sir… 
- Montez ! Si vous dites vrai, la justice du Grand Prophète sera clémente, sinon, ce sera l’arène. 
- Où nous emmenez-vous ? 
Devant une telle ignorance le décurion n’avait plus estimé nécessaire de cacher son mépris. 
- Mais à Abydopolis, bien sûr. 
Quatre gardes noirs avaient surgi des engins pour convaincre les deux prospecteurs d’obtempérer, manu militari, dans les plus brefs délais. 
  
Les rayons d’Alpha Centauri avait fini par absorber les dernières brumes matinales lorsque les prisonniers étaient arrivés en vue de la métropole. Au loin, les nombreuses tours du palais du Grand Prophète surmontaient les autres constructions de près de 100 équamètres. Sur le monumental portail du mur d’enceinte se profilait une immense croix ansée. Abydopolis ressemblait à une énorme, monstrueuse et menaçante fleur carnivore comme il en pousse encore dans les jungles interdites de Minoris. 
  
Astrée s’était blottie dans les bras d’Allan qui pensait à haute voix. 
- Ne me demande pas pourquoi cette ville possède un nom ronflant comme Abydopolis alors que je crois me souvenir que les premiers explorateurs venus de Terra Mater l’avait baptisée d’un nom de savants comme Lovecraft, Isaac Asimov ou Jules Verne, enfin, il me semble. Quand les siriusiens ont colonisé cette planète ils ont choisi des appellations plus familières pour eux, c’est comme ça, que veux-tu. 
- Je ne t’ai rien demandé et si tu savais comme je m’en fous, avait-elle répliqué sur un ton irrité. A toi de nous sortir de là, gros malin ! 
  
Après avoir franchi la poterne, ils étaient passés sous un gibet d’où pendaient trois ou quatre corps mutilés de suppliciés. Des crocs de boucher leur perforaient les poignets laissant leur tête dodeliner piteusement sur leur poitrine creuse. 
Le couple captif avait ensuite été conduit à la citadelle et jeté dans un cul de basse fosse creusé dans le roc. Adossés à un mur suintant d’humidité, ils ruminaient. 
Même allongés sur leur paillasse de feuilles moisies, les prisonniers n’avaient pu se reposer. C’est en vain qu’Allan avait essayé de retrouver son esprit combatif d’aventurier de l’espace, il était accablé, découragé, cassé. 
Toute tentative d’évasion s’avérait impossible. 
  
Ce ne fut que le lendemain matin qu’un panier de nourriture avait été descendu dans la cellule. Des boules de maïs synthétique et des œufs de poissons transgéniques composaient le repas. Affamés, ils s’étaient littéralement jetés sur les aliments qu’ils avaient âprement disputés à une escouade de rats faméliques. 
  
- Que le Grand inconnu me distorde… Le grylle ! S’exclama Allan. 
Le grylle devenu brun terne, s’étiolait, lui qui se nourrissait exclusivement de molécules oxygéniques et de particules d’énergie lumineuse, en ce lieu sombre et insalubre… Il allait mourir ! 
  
* * * * * 
  

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 09:49 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Bon sang de bonsoir ! C'est incroyable, les centauriens voyagent de planète en planète à travers l'espace sidéral, et pourtant ils se conduisent comme des bouchers barbares et sanguinaires ! C'est sidérant comme ils ressemblent aux humains.


Bon ben Allan, il va falloir être imaginatif et rusé.


Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 14:18 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

    
     Qu'attend le Grylle pour émettre des ondes SOS qui pourraient être entendues par quelques bonnes âmes célestes ?
 
     N'empêche que le rat lui ferait une très bonne monture pour renaître à la lumière salvatrice .  Very Happy
_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Dernière édition par Liv le Mar 16 Oct - 19:06 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 17:39 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Et bien, le comité d’accueil est charmant ! C’est ce qui s’appelle avoir le sens de l’hospitalité.

Ah, non, le grylle pas mourir Sad ... Idea allan trouver la solution ! Sinon, pas grave, le grylle être éternel.

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 09:52 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Mais où est donc la suite ?  Shocked

Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 13:43 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

   Serait-elle censurée ?  Neutral
_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 15:51 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Liv a écrit:
   Serait-elle censurée ?  Neutral


A moins qu'elle ne soit Centaurée  Embarassed


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 17:31 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

  
* * * * * 
  
Trois jours qu’ils croupissaient au fond de cette oubliette, les pieds dans la boue, à manger de la salade d’algues et des œufs de poisson faisandés lorsque que le visage d’un garde noir s’était penché sur la fosse. 
Ils s’étaient entendus interpeller par leur nom. 
  
- Astrée et Allan ! Ordre est de comparaître immédiatement devant le Grand Inquisiteur pour être soumis à la question. 
Résignés les deux prévenus avaient échangé un triste sourire avant de gravir les échelons de l’échelle qui avait été jetée jusqu’au sol de leur cachot. 
  
Serrés de près par quatre gardes, les mains liées derrière le dos, ils avaient été conduits dans une salle souterraine de la forteresse. 
Là, derrière une table de bois massif, un vieillard vêtu d’une robe d’official rouge à l’épitoge herminée, sourire moqueur aux lèvres, caressait machinalement sa courte barbe. De chaque côté siégeait un assesseur au regard transparent ; mains dans les manches, ils avaient le visage encapuchonné dans une robe de bure. 
  
D’un geste brusque de la main, le Grand Inquisiteur avait congédié les gardes. 
Avant de prononcer son réquisitoire, ses yeux perçants avaient longuement détaillé les prévenus. Pas un instant il n’avait cillé des yeux. 
  
- Allan de Kepler, navigateur-prospecteur, ancien explorateur galactique de classe 2, rayé des cadres pour corruption active, actuellement recherché par la police fédérale de Kepler 11 pour désertion. Compagne avérée : Hum, une femme pratiquant le commerce sexuel… Dois-je continuer ? Je sais tout de toi en détail depuis le jour de ta naissance. Ton passé n’est pas ordinaire, tu n’es qu’un aventurier cupide et ta réputation ne saurait plaider en ta faveur. 
  
- Allan de Kepler, avec ta complice Astrée tu es accusé de piraterie spatiale. Après avoir analysé l’ordicortex et interrogé les androïdes de l’aviso intergalactique, il s’avère que vous avez usé de sorcelleries pour vous approprier le code d’accès audit vaisseau. Le but avéré de votre mission était bien de piller Alpha Centauri de ses ressources minières, et ce, au nom d’une compagnie commerciale bannie de l’empire siriusien. 
Peu importe tes aveux, ce crime ne supporte qu’un seul châtiment… La mort ! 
  
La Galactic Wilde Company, une entreprise interdite ? Allan était abasourdi. 
Voilà une information que le Fondé de Pouvoir avait omis de lui communiquer. 
  
- Monseigneur nous avons des documents officiels de la Confédération Intergalactique nous autorisant à effectuer une prospection et une exploitation sur cette planète. 
- Voyons voir, où sont-ils ? 
- Bien… Je crains malheureusement qu’ils ne soient restés à bord de notre vaisseau satellisé autour de la Lune Bleue. 
Le grand inquisiteur souriait, triomphant, il continuait à lisser sa barbe. 
  
- Hum… Pour le châtiment, j’hésite entre deux trois jours d’atroces souffrances cloué sur le tau ou une possibilité de rachat dans l’arène des braves ? 
Mon sens de la miséricorde me pousse à t’accorder des circonstances atténuantes, alors, avec ta complice, préparez-vous à combattre. Les prochains jeux du cirque auront lieu dans un décajour en l’honneur de l’anniversaire d’Ânkh, notre Grand Prophète bien aimé. Que le Grand Inconnu le protège. 
Vous affronterez un scorpiosaure géant ! 
  
Allan avait sursauté. 
- Un quoi ? Un scorpiosaure ? Mais… mais… Avait-il bredouillé. Il s’agit d’un redoutable prédateur… Et en duo avec Astrée ? 
Monseigneur vous n’y songez pas ? Le combat serait par trop inégal, attribuez-moi plutôt un gladiateur expérimenté… Je vous en prie… votre spectacle n’en sera que meilleur ! 
  
Le Grand Inquisiteur et ses deux assesseurs avaient éclaté d’un rire tonitruant que les parois de la salle voutée avaient longuement répercuté. 
- Voyons mon cher Allan, tu manques singulièrement de confiance en toi et en plus tu contestes ma décision, quelle impudence ! Alors, durant le combat, vous serez enchaînés l’un à l’autre par une cheville. Je suis curieux de découvrir comment tu vas te sortir de cette nouvelle situation. 
  
- L’audience est close. Gardes ! Qu’on les conduise en salle d’entraînement. 
  

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 18:38 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

C'est ce qui s'appelle être passés au grill. Tiens, et le grylle, il fait quoi. Est-ce qu'il à loupé la grylle des programmes, ou est-il occupé à contacter les autorités galactiques de l'horrible sort réservé à nos deux héros.

Sont très mal barrés quand même.

Very Happy

_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 18:49 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Sad  Fichtre, bigre, diantre et bien, pas franchement rigolo le grand inquisiteur d Alpha Centauri !


Les jeux du cirque, l'arène, enchaînés l'un à l'autre, si ce n'était le monstre à combattre, le scorpiosaure, je penserai que nous avons remonté le temps et que nous sommes sur terre à une époque bien lointaine. Mais est ce pauvre grylle, qu'est-ce qu'il devient ? je crains le pire.


Dernière édition par Triskell le Jeu 18 Oct - 00:55 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Mer 17 Oct - 19:40 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

   Le grylle va reprendre des couleurs à l'entraînement ?

 J'espère qu'il fera un bon coach pour nos deux combattants .

_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 12:04 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Avé Gladiator ! Ceux qui vont te lire te saluent !
Pfff, ce n’est pas un vulgaire scorpiosaure géant qui va faire reculer le duo enchaîné… Oh la mignonne petite bébête qui pique, pique. Mr. Green
Reste à trouver son point faible, son tendon d’Achille… pas si difficile à localiser, qu’en dit grillon… il s’est volatisé.

_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Filochard


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 258
Localisation: Chez une copine

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 13:56 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

Vous prenez les choses bien trop à légère, je voudrais vous y voir.
Quant à moi, le rôle du Maître des combats (vue ma corpulence), me conviendrait bien.
_________________
Seule la goutte de citron a le pouvoir de réveiller l’huître.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 19 Oct - 15:36 (2012)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA Répondre en citant

  
Les condamnés avaient été emmenés dans une cellule presque confortable, si ce n’était les relents désagréables dus aux toilettes bouchées et à la colonie de blattes qui occupait l’endroit. L’absence d’eau courante et les bat-flanc hébergeant des punaises de lit n’étaient pas pour faciliter la décontraction des apprentis gladiateurs. 
Les jeux du cirque étaient très populaires dans toutes les constellations connues, il n’y avait guère que dans le système solaire et sur Kepler 11 que cette pratique jugée barbare, était interdite. 
  
Dans la salle d’entraînement le couple avait fait la connaissance du Maître des combats, un homme de forte corpulence mais finalement assez bonhomme qui leur avait refilé quelques tuyaux. 
Oui, beaucoup de prospecteurs et mineurs de la Galactic Wilde Company avaient fini sur le gibet ou dans l’arène. Les nouvelles n’avaient pas été diffusées, elles auraient gêné les affaires. Allan se demandait combien de pauvres types comme lui avaient été trompés, très peu de vaisseaux-minéralier clandestins chargés d’apatite de kracol arrivaient à passer la grande barrière magnétique entourant Alpha Centauri. 
  
Sous son épaule gauche il avait senti frémir cette petite boule à peine plus grosse que le poing d’un enfant de 10 ans, le grylle reprenait vie. Ces êtres étaient incontrôlables, s’ils n’aimaient pas l’humain qui les accueillait, ils s’en allaient et c’était tout. Finalement, Allan était ému et rassuré, il avait fini par s’y attacher, ce n’était pas qu’un grylle… C’était son grylle ! 
  
Dans son coin Astrée était taciturne, le Maître des combats lui avait fait la description d’un scorpiosaure. Un arthropode de deux équamètres de haut et quatre de long, pourvu d’une paire de pince acérées et d’une queue extrêmement agile terminée par un croc mortel. Même ses pattes étaient pourvues de crochets venimeux. 
  
Assise sur son lit, ses longues jambes croisées bien haut, elle avait demandé. 
- Pourquoi as-tu fait cette tête lorsque le Grand Inquisiteur t’a dit que nous allions faire équipe ensemble ? 
- Pour tenter de te protéger, tu sais bien que je ne suis pas misogyne. 
-Arrête de te foutre de moi, vous n’êtes tous que de vulgaires machos, faut-il encore que je te démontre que mes talents ne s’arrêtent pas aux dimensions d’un lit ? Sa voix était aussi glaciale qu’une bourrasque de vent gelée balayant Pluton. 
  
Allan avait été agacé par cette remarque, néanmoins, il avait accepté de lui donner quelques conseils, sa propre vie en dépendait. Après tout, les ressources d’un être humain pour sa survie ne se révèlent qu’au moment de l’épreuve. 
  
Le Maître des combats leur avait accordé l’autorisation d’utiliser la salle de simulation en 3D. Sur dix combats simulés contre un scorpiosaure de taille moyenne, ils avaient triomphé trois fois. Rien n’était joué, il fallait améliorer ce score pour avoir une chance de conserver la vie. 
La difficulté était de coordonner ses mouvements par rapport à son coéquipier sachant qu’une chaîne de deux mètres les reliait l’un à l’autre. 
Un faux pas de l’un et c’était la mort pour les deux. 
  
Le sable de l’enclos d’entraînement avait la couleur triste des scories volcaniques de la planète, une teinte grisâtre, mortelle. 
Le duo devait combattre en hoplomaque, avec chacun un petit bouclier rond et un trident, ils avaient obtenu de conserver leur combinaison auto-respirante en cuir de griffard. Durant les derniers jours d’entraînement leurs performances n’avaient pas été améliorées, ils avaient juste réussi à augmenter la durée des combats. Piètre consolation. 
Finalement, Allan s’était dit qu’il aurait pu tomber plus mal, si Astrée n’avait pas la force, elle avait souplesse et rapidité, elle pouvait être son complément. 
  
Et puis ce fut le dernier soir avant le grand jour, la veillée d’armes. 
- Allan, penses-tu que notre combat ne peut aboutir qu’à notre trépas ? 
- Possible mon Astrée, notre destin est en marche depuis le jour de notre naissance mais qu’importe : 
  
Je me bats ! Je me bats ! Je me bats !
Oui, vous m'arrachez tout, le laurier et la rose
Arrachez ! Il y a malgré vous quelque chose
Que j'emporte, et ce soir, quand j'entrerai chez Dieu,
Mon salut balaiera largement le seuil bleu,
Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
J'emporte malgré vous, et c'est...
Le Panache !
  
- Hum… Tu vois beauté, je ne sais quel homme a écrit cela mais son propos reste toujours valable et je m’y attache. 
  

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:20 (2016)    Sujet du message: LES DAMNÉS DE TERRA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> POESIE, LITTERATURE, PEINTURE, MUSIQUE. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 1019, 20, 21  >
Page 9 sur 21

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme