HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Histoire d'amour.
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> SUJETS DIVERS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 27 Jan - 22:33 (2012)    Sujet du message: Histoire d'amour. Répondre en citant


Arrivé chez lui, Le Rochois prit sans attendre ses outils et se mit à tailler un morceau de bois afin de confectionner une marionnette.
- Quel nom lui donner ? Se demanda-t-il
- Je l’appellerai bien Filochard ou Nobody.
 
Il choisit Filochard pensant que ce nom lui porterait bonheur.
Puis il se mit à travailler sérieusement. Il commença par sculpter la chevelure, le front et les yeux. 
Les yeux terminés, imaginez son étonnement quand il s’aperçut qu’ils bougeaient et le regardaient avec impudence. 
 
Ces deux yeux qui le fixaient énervèrent Le Rochois. Il dit d’un ton irrité :
 
- Gros yeux du bois, pourquoi me regardez-vous ainsi ? Pas de réponse.
 
 Alors il fit le nez, mais le nez à peine fini commença à grandir. Il grandit, grandit tellement qu’il devint, en quelques minutes, un nez d’une longueur incroyable. Le pauvre Rochois avait beau s’éreinter à le retailler, plus il le retaillait pour le raccourcir, plus ce nez impertinent s’allongeait.  Après le nez, il sculpta la bouche. Mais la bouche n’était même pas terminée qu’elle commença à rire et à se moquer de lui.
 
- Arrête de rire ! Dit Le Rochois, vexé. Mais ce fut comme s’il parlait à un mur.
 
- Arrête, je te répète ! Hurla-t-il d’une voix menaçante.
Alors la bouche cessa de rire mais lui tira la langue. Le Rochois, pour ne pas rater son ouvrage, fit semblant de ne rien voir et continua à travailler. Après la bouche, ce fut au tour du menton puis du cou, du ventre, des bras et des mains. Les mains achevées, Le Rochois sentit qu’on lui enlevait sa perruque. Il leva la tête et que vit-il ? Sa perruque jaune dans les mains de la marionnette !
- Filo !... Rends-moi tout de suite ma perruque !
 
Mais au lieu de la lui rendre, Filo la mit sur sa tête. La perruque lui mangeait la moitié du visage.
Ces manières insolentes avaient rendu triste Le Rochois, comme jamais il ne l’avait été de toute sa vie.
Il se tourna vers Filo et lui dit :

- Bougre de gamin ! Tu n’es même pas fini que tu manques déjà de respect à ton père ! C’est mal, mon garçon, c’est mal !

Et il sécha une larme… 

 
 
 
 

_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Dernière édition par Nobody le Sam 28 Jan - 22:53 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Ven 27 Jan - 22:33 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 14:46 (2012)    Sujet du message: Histoire d'amour. Répondre en citant

Filochard a écrit:

Heu... Liv et Madame Soleil, si on vous emmerde vous le dites !


        Je préfère ça  " tout est bien qui finit bien " . Wink

    Avec les marionnettes , on ne sait jamais de quel bois elles se chauffent !  
_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 17:09 (2012)    Sujet du message: Histoire d'amour. Répondre en citant

Filochard a écrit:

Tel un pantin désarticulé...
Aaaah ! Oui, je vois, ce texte est tiré du film.


Filochard a écrit:



Ah Non, c'est quand même pas toi qui l'a faite, cette marionnette là ?
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Triskell
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 329
Localisation: ici

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 12:11 (2012)    Sujet du message: Histoire d'amour. Répondre en citant

Filo en Pinocchio, Le Rochois en Gepetto, à un cheveu près, il en serait attendrissant.


 


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Lun 30 Jan - 12:59 (2012)    Sujet du message: Histoire d'amour. Répondre en citant

Filochard a écrit:
Tel un pantin désarticulé... Aaaah ! Oui, je vois, ce texte est tiré du film.



Vous ne voyez rien du tout Filo, ce texte est extrait de mon esprit à moi, tiré à un seul exemplaire, envers et pour une seule personne mais c’est trop subtil, vous ne pouvez pas comprendre Mr. Green , décidemment non poétique ne rime pas avec politique.
C’est qui celui-ci ? Rolling Eyes Ah, oui, celui qui va prendre la porte… Pantin. Very Happy
 
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Lun 30 Jan - 13:01 (2012)    Sujet du message: Histoire d'amour. Répondre en citant

Nobody a écrit:
Arrivé chez lui, Le Rochois prit sans attendre ses outils et se mit à tailler un morceau de bois afin de confectionner une marionnette.

- Quel nom lui donner ? Se demanda-t-il 
- Je l’appellerai bien Filochard ou Nobody.

Il choisit Filochard pensant que ce nom lui porterait bonheur. 
Puis il se mit à travailler sérieusement. Il commença par sculpter la chevelure, le front et les yeux. Les yeux terminés, imaginez son étonnement quand il s’aperçut qu’ils bougeaient et le regardaient avec impudence. 


Ces deux yeux qui le fixaient énervèrent Le Rochois. Il dit d’un ton irrité : 

- Gros yeux du bois, pourquoi me regardez-vous ainsi ? Pas de réponse. 

 Alors il fit le nez, mais le nez à peine fini commença à grandir. Il grandit, grandit tellement qu’il devint, en quelques minutes, un nez d’une longueur incroyable. Le pauvre Rochois avait beau s’éreinter à le retailler, plus il le retaillait pour le raccourcir, plus ce nez impertinent s’allongeait.  Après le nez, il sculpta la bouche. Mais la bouche n’était même pas terminée qu’elle commença à rire et à se moquer de lui. 

- Arrête de rire ! Dit Le Rochois, vexé. Mais ce fut comme s’il parlait à un mur. 
- Arrête, je te répète ! Hurla-t-il d’une voix menaçante.
Alors la bouche cessa de rire mais lui tira la langue. Le Rochois, pour ne pas rater son ouvrage, fit semblant de ne rien voir et continua à travailler. Après la bouche, ce fut au tour du menton puis du cou, du ventre, des bras et des mains. Les mains achevées, Le Rochois sentit qu’on lui enlevait sa perruque. Il leva la tête et que vit-il ? Sa perruque jaune dans les mains de la marionnette !

- Filo !... Rends-moi tout de suite ma perruque ! 
Mais au lieu de la lui rendre, Filo la mit sur sa tête. La perruque lui mangeait la moitié du visage.
Ces manières insolentes avaient rendu triste Le Rochois, comme jamais il ne l’avait été de toute sa vie.
Il se tourna vers Filo et lui dit :

- Bougre de gamin ! Tu n’es même pas fini que tu manques déjà de respect à ton père ! C’est mal, mon garçon, c’est mal !

Et il sécha une larme… 


 





Sniff… quel fils ingrat ! Il fait pleurer son pauvre père GePetto qui semble avoir l’âge d’être son Grand-Père. Very Happy
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Lun 30 Jan - 13:03 (2012)    Sujet du message: Histoire d'amour. Répondre en citant

Triskell a écrit:
Filo en Pinocchio, Le Rochois en Gepetto, à un cheveu près, il en serait attendrissant.

 



Une petite ressemblance, tout à fait, mêmes personnages, à un cheveu ou un poil près... l'important est qu'il ne soit ni sur la langue ni dans la main.  Very Happy
 
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:09 (2016)    Sujet du message: Histoire d'amour.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> SUJETS DIVERS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
Page 10 sur 10

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme