HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Un simple fait divers
Aller à la page: <  1, 2
 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> SUJETS DIVERS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 22:20 (2011)    Sujet du message: Un simple fait divers Répondre en citant

zaza a écrit:
"Et sans vouloir faire de parano, je me demande si le fait de maintenir la population dans un état de dépendance face à de multiples violences, ne sert pas les intérêts de quelques-uns."
Je ne sais pas si c'est un problème de parano, mais il semble que ce soit dans les milieux délinquants, qu'on récupère les meillleurs recrues pour faire respecter l'ordre dans les régimes totalitaires. Là je paranote avec toi.



Vidocq bien sûr, mais pas seulement.
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Lun 27 Juin - 22:20 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 22:25 (2011)    Sujet du message: Un simple fait divers Répondre en citant

Bien évidemment Zaza, les locataires du 93 rue Lauriston.
Mais j'ai d'autres exemples encore plus proche de nous.
_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Sam 2 Juil - 16:11 (2011)    Sujet du message: Un simple fait divers Répondre en citant

Bonjour l’hôtel !
 

Ce que vous dites est tout à fait juste reinette et j’en suis parfaitement consciente. Merci petite reine, j’adore les grenouilles et les criquets et que devient Jiminny criquet, il crapahute !  Smile
 

 



Et je veux bien le croire aussi Triskell, une valeur sentimentale, de ce bijou porté au niveau du cœur, chargé d’histoire, de pouvoir, des kilogrammes de soi qui pèsent bien plus que les 58 grammes d’or pur. Quant à la personne âgée, ma môman qui va sur ses tuit ans, après cet incident, a débloqué jusqu’à inventer des cambrioleurs à son domicile. Merci  pour cette réponse toute en finesse, qui dénote de la délicatesse de l’hôtesse de ce lieu.
 



 

Et bien elle a du répondant la fusée Ariane et comme je la comprends. La rage décuple les forces quand la peur tétanise. Diverses réactions, action des uns, inaction des autres, les gens ont peur d’un coup perdu. Vous savez, ce qui me fait le plus rager est que si j’avais été en basquets et non en petites sandales plates, étant dans le sens de la descente de cette rue que je connais comme ma poche, j’aurai continué ma course et je serai arrivée à agripper le passager… d’un autre côté, s’il y avait eu un grave accident, en fait je crois bien que je ne me le serai jamais pardonné.
Mais bon on ne peut prévoir ce genre de choses, alors faut-il cacher des regards tout ce qui craint ! et puis quoi encore se mettre un voile sur la tête pendant que l’on y est ! Very Happy Jamais !
 

Aujourd’hui, comme à mon habitude, je porte (presque) tous mes bijoux, je refais la même balade, je fais sans ce bijou et avec ce souvenir… qui ne sera plus qu’un mauvais souvenir car si je ne le retrouve pas, je compte bien faire reproduire au Mali son masque jumeau Wink . En attendant, on exploite le petit tuyau donné par la P.N : faire un tour au Crédit municipal qui prend des objets de valeur contre monnaie sonnante et trébuchante et certaines bijouteries qui rachètent l’or. Autre tuyau acquis auprès d’une *relation* bien placée, après une petite enquête téléphonique, deux zones sensibles sont d’ores et déjà écartées, et nous a orientés vers deux autres coins où sévissent de nouvelles bandes inconnues car fraichement débarquées, dont l’une squatte savez-vous où... et bien non loin de mon coin et du grand magasin pardi.  Seul regret, avoir attendu trop longtemps avant d'en parler.
Cela ne console pas mais cela fait du bien en l’écrivant et chaud au cœur en le lisant, merci pour ce témoignage pour le moins explosif.
 

 



Harry, toujours se méfier, que voulez-vous, je ne suis pas méfiante et pourtant il y a eu des précédents d’agressions bien plus violentes dans mon entourage proche et qui ont laissé des traces indélébiles. Je vous laisse deviner par quel genre de personnages , pour ce qui est de se faire justice soi-même…oui et non, si vous voulez bien lire plus loin ma réponse à Nobody...
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Sam 2 Juil - 16:20 (2011)    Sujet du message: Un simple fait divers Répondre en citant

Ce doit être terrible Liv, ce genre de mésaventure, c’est un geste gratuit, mais dans votre histoire, de l’expéditeur ou du receveur, il y comme une inversion des rôles, chercher l’erreur.
 

Des vols que j’ai subis, voici un cambriolage en direct sans violence mais avec le sentiment de viol de son intimité. C’était en Afrique, dans une habitation qui n’avait pas encore de gardien ni de coffre, juste un jeune chien bien incapable de garder une maison. Le couple a pour l’habitude de fermer la porte de la chambre à clé mais ce soir là, l’avant-dernier soir avant leur vol retour, ils avaient oublié de le faire. 
 
Il est trois heures du matin environ et chacun dort profondément. Soudain un léger bruit réveille la dormeuse. Elle écoute… retient son souffle… jusqu’à entendre jusqu’aux battements de son cœur, serait-ce son imagination… non, c’est bien sa porte qui bat doucement. Tiens, elle est seule dans son lit, pas très rassurée, elle se lève, un courant d’air froid emplit la petite maison, un frisson la parcourt, la lumière est allumée dans la pièce d’en face, son compagnon nu comme un ver, certainement incommodé par la chaleur, y est allé poursuivre sa nuit.

Un rapide coup d’œil au dehors, le chien la regarde d’un air étonné, un regard au salon, puis à la cuisine, la petite grille a été tordue, permettant le passage d’un gamin afin d’ouvrir la porte de l’intérieur. Une odeur très particulière flotte encore dans l’air, plus exactement les senteurs d’une eau de toilette (on dit que les voleurs s’enduisent d’une huile spéciale afin de ne pas être attrapé). Elle réalise ce qui vient juste de se passer, elle hurle, sort à l’extérieur, jure, invective… ses cris ont réveillé le dormeur… son infortune, tu es folle, tu veux te faire...

Il faut bien se rendre à l’évidence, argent (il avait dormi avec le magot caché dans l’une des poches), bagues, montre, portable… déposés la veille, avaient disparu mais rien dans l’autre chambre n’avait été touché, ni la valise au caméscope et autres objets, ni le précieux masque autour du cou, objet du premier récit, qui a fait éventuellement jouer le côté superstitieux. Cette habitation n’existe plus, elle a brûlé, engloutie par un feu de broussailles, voilà Liv, aucun regret, elle était comme maudite.
 



 

Mon cher Nobody,
 

Encore une toute dernière pour la route. Vous parlerai-je de cette affaire que j’ai eu à vivre, celle de ce jeune garçon  à peine remis d’un grave accident de la circulation survenu deux ans plus tôt et qui par une belle après-midi discute avec deux amis sur le bord d’une route. Pendant qu’ils conversent, un peu plus loin, des jeunes (ais-je le droit de dire qu’ils étaient gris basanés) *s’affairent* autour d’une voiture, plus loin mais suffisamment proches du petit groupe qui peut assister à la scène de mise en pièces détachées d’une voiture volée. S’ensuivent de part et d’autre quelques échanges verbaux et très certainement un doigt d’honneur du jeune garçon, pointé à l’intention des jeunes voyous.

La discussion s’achève, le trio se quitte, les amis commencent alors à effectuer une manœuvre pour quitter l’aire de stationnement, le jeune garçon remonte dans son véhicule et s’apprête à faire de même.
 
C’est alors que les jeunes gens s’approchent de lui, le sortent de son véhicule et le frappent violemment de toutes parts, à terre ils s’acharnent, le visage est le plus touché et la jambe est massacrée à coups de massette, sortie de son axe, elle pend lamentablement. Tout ceci, sous les yeux de ses amis qui n’étaient pas encore partis mais qui n’ont rien pu ou voulu faire, la petite amie étant trop choquée.
Bilan : multi-fractures, poly-traumatismes, compris les dommages collatéraux et pour cause, c’était la chair de ma chair.
 

 

Sur fichier, reconnaissance formelle de l’un des agresseurs… après le choc, la douleur, les pleurs… puis vient la rage et il nous prend comme une envie folle de descendre dans cette cité, car les flics ne rentrent pas dans ces zones de non droit où les pompiers sont caillassés quand ce n’est pas pire, ces mêmes policiers qui nous confiaient : à quoi bon les arrêter, trois jours après ils sont dehors, alors si vous voulez en éliminer un,  ne vous gênez surtout pas, ne nous appelez pas, nous fermerons les yeux ! alors oui Harry, la justice il y a des fois où on a envie de la faire soi-même mais il faut savoir ouvrir les yeux et arrêter à temps la main qui se voudrait meurtrière, afin de n’envoyer personne dans un trou mais au trou, derrière les barreaux. Ce qui a été fait et la peine purgée n’est pas peine perdue car bien au-delà de l’indemnisation financière, le principal est que l’agressé soit reconnu comme victime.
 

 

Bien que ce fil ne s’y prête pas, tout ceci m’amène à dire que non, on ne nait pas raciste, xénophobe…, on le devient, car on n’est pas éduqué ainsi… alors oui, je suis devenue anti-xx, pas d’amalgame, je ne parle pas des premières générations qui ont construit mon pays, ni de ceux que je côtoie ou connaît mais de ceux qui sans foi ni loi délite, vole, trafique, détrousse, viole, violente, torture, vandalise, casse, incendie, pille, injurie mon pays, brûle son drapeau, bafoue ses valeurs, impose les leurs, s’arroge des droits… La fin justifie les moyens, appliquer le dicton aux grands maux les grands moyens. … la faute à qui… ça c’est un autre débat.
Merci mister No pour ces affaires dont une très impressionnante.
 

 

 

Et oui, papy, il y des coups de pieds au derrière qui se perdent, il y a aussi des coups de pieds dans les bijoux de famille que l’on n’a pas toujours le temps ou l’opportunité de donner. Sans ces faits divers, qui font quelques lignes dans les journaux locaux, la Magistrature, la Cour au civil, au pénal, n’aurait plus grand-chose pour alimenter les procédures.
 

 

Merci à tous pour votre compréhension, vos témoignages, vos réactions qui m’ont agréablement surprise, vous êtes Okay , je n’en attendais pas moins de vous Smile .
 

Pour finir sur une note plus gaie, j’attendais Fil au *tournant* mais non mr le comte, alors tout à son conte, n’est pas venu déposer une *perle* du style : mais quelle idée aussi de se balader avec ses bijoux de famille autour du cou. Very Happy
 
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Sam 2 Juil - 16:23 (2011)    Sujet du message: Un simple fait divers Répondre en citant

Je reviens dans un moment …
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Filochard


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 258
Localisation: Chez une copine

MessagePosté le: Sam 2 Juil - 21:37 (2011)    Sujet du message: Un simple fait divers Répondre en citant

Non ma chère Sunny,
N’attendez pas de moi une histoire comme celle-ci :


Bachir et Mouloud sont en scooter, ils volent le collier d’une vieille bourgeoise richissime qui se la pète en exposant son opulence sur son opulente poitrine.
Ensuite, Bachir et Mouloud abandonnent le scoot pour se déplacer en fourgonnette.
Qui conduit la fourgonnette ?
La police !


Non ma chère, une telle histoire ne serait pas digne de moi.
Vous revenez dans le moment que vous souhaitez . 
_________________
Seule la goutte de citron a le pouvoir de réveiller l’huître.


Revenir en haut
Auteur Message
sunny


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 1 963
Localisation: Tout en bas à l'extrême droite

MessagePosté le: Sam 2 Juil - 23:57 (2011)    Sujet du message: Un simple fait divers Répondre en citant

Very Happy Very Happy Very Happy  
Je n’en attendais ni plus ni moins Fil ! 
_________________
Une journée sans sou-rire est comme un ciel sans soleil. Tout pour le rire sans pour autant rire de tout.


Revenir en haut
Auteur Message
Harry Kossek


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2011
Messages: 121
Localisation: Sud est

MessagePosté le: Dim 3 Juil - 08:36 (2011)    Sujet du message: Un simple fait divers Répondre en citant

Au bon temps de l'URSS, 2 malfrats, un Russe et un Polonais braquent une banque...
Leur forfait accompli avec succès, le Russe dit, comme d'hab, on partage le butin ?
Non, je préfère 50/50 répond le Polonais ....

_________________
Les vérités qu'on aime le moins entendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir


Revenir en haut
Auteur Message
Harry Kossek


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2011
Messages: 121
Localisation: Sud est

MessagePosté le: Dim 3 Juil - 08:47 (2011)    Sujet du message: Un simple fait divers Répondre en citant

Toutes ces histoires ne devraient pas arriver, car on est bien protégés, la preuve :



_________________
Les vérités qu'on aime le moins entendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir


Revenir en haut
Auteur Message
carioca


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2011
Messages: 35
Localisation: Colmar

MessagePosté le: Dim 24 Juil - 09:40 (2011)    Sujet du message: Un simple fait divers Répondre en citant

Je vais vous raconter une mésaventure qui m'est arrivée. Une nuit, du temps où je sortais encore la nuit, c'était il y a 25 ans donc cela ne date pas d'aujourd'hui. J'avais garé la voiture et je m'approchais de la porte mon immeuble, un jeune se tenait devant, comme je ne connais pas tout le monde, j'ai ouvert la porte, le jeune est entré derrière moi et tout à coup, je me trouve avec un couteau à cran d'arrêt sous la gorge. Ton fric me dit-il, j'ai discuté avec lui au moins 5 mn, essayé de le convaincre de renoncer, il m'écoutait pas agressif, mais peine perdue, donc je lui ai donné ce que j'avais dans mon sac. Eh bien devinez, il m'a fait la bise, dit merci et il est parti comme si de rien n'était. Je n'ai eu peur qu'après et en allant porter plainte à la gendarmerie, ils ont ironisé car la somme était minime. Ils m'ont montré des photos pour identification, lui je  ne l'ai pas reconnu mais plein de jeunes de mon immeuble que je n'aurais jamais soupçonné. J'ai déménagé depuis ce temps.
Pourtant notre ville est réputée tranquille.
Maintenant avec mon handicap, une petite poussette et je suis parterre et je ne sors plus la nuit.
_________________
Une vie sans lecture est une vie que l'on ne quitte jamais, une vie entassée, étouffée de tout ce qu'elle retient.
[Christian Bobin


Revenir en haut
ICQ
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:47 (2016)    Sujet du message: Un simple fait divers

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> SUJETS DIVERS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme