HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Sans déconner
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> DEBATS POLITIQUES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 20 Fév - 15:38 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant

Révolte dites-vous ?

Il était une fois, un imbécile qui avait un chien appelé Perdreau.
.
Ce chien était comme tous les chiens, c'est-à-dire qu'il ne jugeait pas son maître et lui était raisonnablement attaché.
Il lui  rendait les services que rend un chien.
Il grognait quand il voyait un individu à l'allure  inquiétante.
Il aboyait quand quelqu'un sonnait à sa porte.
.
Un jour deux types à moto descendirent de leur engin et s'avancèrent d'un air menaçant vers l'imbécile qui les regardait venir avec un sourire d'imbécile, il croyait qu'ils venaient lui demander du feu, en fait, ils voulaient lui prendre son portefeuille.
.
Le chien ne s'y trompa pas, il leur sauta dessus en hurlant et les mit en fuite.
.
L'imbécile criait :
« Perdreau, viens ici ! Messieurs pardonnez lui, il n'est pas méchant. Ah la sale bête ! Tu vas voir la tournée que tu vas prendre ».
Les deux voyous sautèrent sur leur moto et partirent très loin.
.
L'imbécile corrigea le chien qui n'y comprit rien, mais n'en continua pas moins à aimer son maître, car les chiens sont fatalistes.
Ils savent que les hommes ont des réactions illogiques.
.
Il y eut plusieurs incidents de ce genre, chaque fois que le chien croyait faire son métier de chien, l'imbécile lui tapait dessus et se confondait en excuses auprès des chenapans, voleurs, et bandits de tout poil que mordait le malheureux animal.
Il disait que celui ci était idiot, sanguinaire, et qu'il n'arrêtait pas de commettre des bavures.
.
On a beau être chien et plein de bonne volonté, on finit par se lasser de recevoir des coups.
Le chien Perdreau se lassa, cela se sut assez vite dans le quartier.
L'imbécile habitait un pavillon, une nuit, un cambrioleur escalada le mur, le chien entrouvrit un œil dans sa niche pour chien et le referma, incontinent.
Le cambrioleur cambriola en toute tranquillité.
.
L'imbécile s'arracha les cheveux et corrigea le chien, lequel reçut philosophiquement sa correction, n'étant pas à une inconséquence près de la part de son patron.
Une autre nuit, ce fut un autre cambrioleur qui vint, ce cambrioleur là avait un surin qu'il planta dans la bedaine de l'imbécile qui en mourut.
.
En partant, l'assassin caressa le chien en disant « bon toutou ».
.
Le chien pensa, car les chiens pensent : « Voila la première parole aimable que j'ai entendue depuis longtemps ».
.
Cette histoire est celle des Français, de leur Police et de leurs élus.
Ils s'étonnent de ne pas comprendre la désaffection du peuple Français ?
.
Exemple :
" Sur une route où la vitesse est limitée à 50 km / h le quidam Franchouillard qui roule à 51 km / h est un ASSASSIN.
.
Il n'a aucun recours.
.
Ceux qui brûlent 400 voitures, qui incendient les véhicules de police, qui jettent des pierres sur les forces de l'ordre et les pompiers sont conviés avec tous les égards à l'Elysée pour exposer leurs revendications...
.
Ils battent leur chien depuis trente ans, et s'étonnent aujourd'hui que le chien ait des états d'âmes.
.
Jean DUTOURD, de l'Académie Française.
_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Dim 20 Fév - 15:38 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Pépite


Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2010
Messages: 175
Localisation: OISE

MessagePosté le: Dim 20 Fév - 15:54 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant

Quel merveilleux pamphlet, et tellement réaliste, d'un grand Monsieur qui est parti tout récemment. Finalement, rien ne sert d'aboyer, il faut mordre ?

Entièrement d'accord avec toi pour ce qui concerne la dernière partie de ton post, nous, les automobilistes, sommes tous des délinquants et ce, quelque soit l'infraction commise, pas de recours possible, condamné d'avance...
Et ceux qui cassent et qui pillent des victimes sans doute.....




_________________
&quot;Les hommes naissent libres et égaux en droit. Après, ils se démerdent&quot; Jean Yanne


Revenir en haut
MSN
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Dim 20 Fév - 16:10 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant

Ariane a écrit:
. J'ai fait un test dans la France profonde toute la journée d'hier.Je dois me rendre à l'évidence : les gens sont prêts à faire une révolution, mais derrière une table, et à condition que ce soient les "z'ôtres" qui passent en 1er.

Certains (des gensssss) ont même employé la même expression que Nobody : "le fruit n'est pas mûr"... et pourtant, ils ne se connaissent point, je peux l'affirmer.

Mais ce qui m'a le plus déroutée, hier, c'est de me rendre compte que les gensssss faisaient un amalgame entre "révolte" et "contre-étiquette politique"... ce dont je me fous complètement, en ce qui me concerne, puisque ma révolte à moi est plutôt conditionnée par les inégalités sociales, que par les appartenances politiques.

Après... ce qui se passe dans l'isoloir ne regarde que moi, et je ne sais pas faire (et je ne veux surtout pas faire) de prosélytisme.


.



Cette fois encore nous sommes du même avis. Quelle importance peut avoir une étiquette politique si c'est pour nous vendre la même soupe avec des mots différents.
Ce qui me chagrine dans ce raisonnement c'est que nous courons à l'abandon de la "démocratie" au sens noble du terme, pas au sens employé communément. Comment choisir entre bonnet blanc et blanc bonnet ? Car enfin, si l'on veut virer le pouvoir en place, est-ce pour le remplacer par ceux qui ont été mis en place par celui qui nous gouverne ? Ce ne serait pas raisonnable.


Mais comment infléchir l'idéologie capitaliste dont le but est "l'argent", alors que tous les signaux sociaux et écologiques tendent à penser que seule la décroissance nous sauvera.
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Dim 20 Fév - 21:03 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant


     Ces révoltes , ces révolutions en Tunisie , au Caire et d'autres pays lancent un avertissement à tous les  dirigeants des pays de la planète .
 
     Serviront-elles à les faire réfléchir sur l'orientation de l'économie mondiale ?

    Augmenter le smig de quelques euros , distribuer des allocations et indemnités aux chômeurs suffira-t-il à calmer le peuple encore longtemps alors que les hommes d'affaires et les actionnaires continuent à mener un grand train de vie sans état d'âme ?

_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Dim 20 Fév - 21:32 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant

Liv a écrit:
     Ces révoltes , ces révolutions en Tunisie , au Caire et d'autres pays lancent un avertissement à tous les  dirigeants des pays de la planète .

     Serviront-elles à les faire réfléchir sur l'orientation de l'économie mondiale ?

    Augmenter le smig de quelques euros , distribuer des allocations et indemnités aux chômeurs suffira-t-il à calmer le peuple encore longtemps alors que les hommes d'affaires et les actionnaires continuent à mener un grand train de vie sans état d'âme ?


Ces révoltes du monde arabe me laissent cependant très dubitative. Comme dans tous les mouvements de révolte, le peuple est manipulé pour faire basculer le régime en place. Mais au profit de qui ? Par ailleurs, ne peut-on penser que certains états qui pourraient craindre pour leur sécurité ou leurs approvisionnements en énergie n'aient rien vu arriver ?
Et si tous ces mouvements n'étaient que le produit de basses manipulations ? 

Je sais, ja sais, j'ai sans doute lu un peu trop de john le Carré, mais suis-je la seule.
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Mer 23 Fév - 22:59 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant

Voilà une interview qui m'avait échappée,  et qui  confirme mon message du 20/02 à 15h10

Si vous vouler bien écouter cette vidéo

_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Ariane


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2010
Messages: 1 003
Localisation: ici et là

MessagePosté le: Ven 25 Fév - 01:31 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant



Bon...
En même temps, Zaza, si la gouvernance mondiale se positionnait en garde-fou face aux marchés financiers, pourquoi pas ?
En tous cas, il faudra que les gouvernants mondiaux soient d'une sagesse exemplaire... surhumaine, dirais-je.

Je ne partage pas tout à fait l'idée de manipulation des peuples du monde arabe pour monter en révolte.
Je crois que, brimés, soumis, douloureux comme ils l'ont été, ces peuples-là n'ont pas besoin d'être manipulés pour avoir envie de hurler à la liberté.




_________________
Rien ne peut servir à tout.
Mais tout peut ne servir à rien.


Revenir en haut
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Ven 25 Fév - 15:51 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant


   La révolution en Tunisie a été spontanée et a exprimé un rejet contre un dictateur et son entourage depuis trop longtemps en place .
   Les autres pays du monde arabe vivent la même situation , un pouvoir en place immuable qui s'accapare les richesses du pays en laissant une partie de la population dans la misère .

  Les révolutions naissent de ce déséquilibre , de cette injustice .

  Je pense que ce qui se passe dans ces pays aura une conséquence sur l'action des gouvernements dans le monde .Il faudra trouver un équilibre entre le monde financier et le monde du travail , penser à l'intérêt général avant l'intérêt particulier .

 Les industriels et les financiers ne pourront pas continuer leurs petits trafics en laissant de côté le peuple . Ce jeu là a assez duré .
C'est quand même le peuple qui crée la richesse par son travail .
 

_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Ven 25 Fév - 17:46 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant

Liv, j'aimerais être convaincue qu'il n'est pas possible que ça dure, mais je ne crois pas que nous en soyons chez nous au point de rupture.

Pour ce qui est de la gouvernance mondiale, hélas, c'est bien parti, et ce ne sera pas une partie de plaisir.
Monsieur Strauss kahn continue avec brio la tâche de son prédecésseur auprès des états africains en les mettant à genoux. En les obligeant à privatiser les services publics, comme par exemple  la distribution d'eau,  l'enseignement, etc... . Ce qui permet à de grosses firmes étrangères d'accaparer ces marchés, mais pas seulement. Les aides proposés par le FMI sont toujours à des taux très élevés, et les prêts sont octroyés par de grandes banques privées. La aussi, il y a de l'argent à se faire.
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 25 Fév - 21:08 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant

Bonsoir les révoltées.
Je ne crois pas un instant à une conspiration internationale pour faire chuter les dictatures.
Aucun politologue n’a prévu la chute des soviets, du mur, etc…
Notre société évolue très rapidement, les étapes de l’évolution sont grillées, les bouleversements technologiques font passer les peuples de Gutenberg à Facebook en quelques années, le traumatisme est grand.
Les dictateurs n’ont pas su s’adapter, chez nous, ils ont eu le temps d’assouplir leurs méthodes, cependant, dites moi franchement qu’elle est la différence entre l’ancien régime royaliste et notre régime présidentiel ?
Nos souverains continuent de trôner en leurs palais.
Ils décident des guerres, économiques ou non, comme bon leur semble.
Les occidentaux décident d’une guerre en Afghanistan ?
Pas de problème, le trésor public paie et le peuple ferme sa gueule.
_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Dernière édition par Nobody le Sam 26 Fév - 01:03 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Auteur Message
Ariane


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2010
Messages: 1 003
Localisation: ici et là

MessagePosté le: Ven 25 Fév - 21:36 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant



Exact, Nobody.
Ici, nous ne sommes pas encore mûrs.

Mais le feu dans les pays arabes, démontre que le peuple ne ferme plus sa gueule.
En fait, il faut bien comprendre une chose : le pouvoir est au peuple, mais le peuple ne le sait pas.

Car... "si tous les gars du monde voulaient se donner la main"...


_________________
Rien ne peut servir à tout.
Mais tout peut ne servir à rien.


Revenir en haut
Auteur Message
Ariane


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2010
Messages: 1 003
Localisation: ici et là

MessagePosté le: Sam 26 Fév - 15:25 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant



Je disais donc que la violence est derrière toutes les portes, ici même, en France... Sommes-nous manipulés pour renverser un régime en place ?

Il faut être lucide : les discours philosophiques n'ont plus leur place.

Au Tribunal de Toulouse, suite à l'expulsion d'une yourte :






_________________
Rien ne peut servir à tout.
Mais tout peut ne servir à rien.


Revenir en haut
Auteur Message
Ariane


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2010
Messages: 1 003
Localisation: ici et là

MessagePosté le: Sam 26 Fév - 15:40 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant



Anduze, dans le Gard... pas loin Zaza... petite bourgade, à peine un peu plus de 3.000 habitants

Les manifestations de rues seront-elle bientôt interdites ?
Pourrons-nous encore longtemps exprimer notre désaccord avec un certain nombre de choses ?
... C'est-à-dire que je me pose aussi cette question : la démocratie est-elle ce truc qui me permet de vivre peinarde au milieu de mes 4.000 m2 de terrain, ou bien est-ce ce truc qui me permet de m'exprimer à propos des injustices sociales ?

Il n'y a pas qu'ailleurs, que les choses ne vont pas.






_________________
Rien ne peut servir à tout.
Mais tout peut ne servir à rien.


Revenir en haut
Auteur Message
Nobody
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 2 601
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 26 Fév - 18:02 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant

Finalement Ariane, nous n’avons qu’un seul droit essentiel :
Le droit de vote.
Ensuite, tout nous échappe.
Je suis atterré par la facilité de manipuler les masses.
Il suffit de lire les forums concernant les réactions sur l’actualité pour être édifié.
Sans la moindre connaissance d’un sujet, le bon peuple est capable de suivre le sillon tracé par les médias, de clouer au pilori des juges et de libérer des coupables.
Imaginons que ces masses bêlantes et manipulables ne sachent pas user du droit de vote.
Et bien voilà… Nous en sommes là !
Pour un changement, nous ne disposons ni de leader ni de doctrine défendable, alors, point de révolution ?
Hum… Rien n’est figé.
Il suffit d’un grain de sable pour gripper la machine.
Une immolation par le feu par exemple.
Alors, admettons-le, les révoltes arabes ont lieu a la surprise générale.
_________________
Comment t’appelles-tu ? Je me nomme Personne.
Et bien Personne, je vais te faire un cadeau ; je te mangerai le dernier.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Sam 26 Fév - 22:44 (2011)    Sujet du message: Sans déconner Répondre en citant

 Et oui, parlons en de la démocratie. Nous avons le choix entre la peste et le choléra. C'est déjà beaucoup de concessions accordées au petit peuple. Nous pouvons aller voter,oui, mais à condition de permettre au capitalisme le plus sauvage de continuer à s'appliquer, sans entrave.
Peut-on encore s'exprimer vraiment. Oui, en petit comité, mais peut être plus pour si longtemps.
Non, quand il s'agit d'une campagne d'affichage comme par exemple celle de la FNE dans le métro parisien.
Pourtant, il faut les réveiller les français, ils dorment, nous sommes dans un état où il n'y a plus de règles, et où les politiques sont encore plus voyous que les pire bandits.


la violence actuelle est nourrie par les problèmes sociaux . L'état en a un peu conscience en expulsant tes Yourteux, et détruisant leur habitat précaire, Ariane. Tout le monde sait que dans les quartiers pauvres et principalement dans l'habitat précaire, "il n'y a que des fainéants et des ivrognes " (vu sur le 35 h il n'y a pas si longtemps, et pardon, je ne souvient pas de l'intervenant, mais ça pourrait être mis dans les posts de plusieurs internautes), et que ces habitats sont des foyers à maladies, etc... etc... . Tes yourteux iront habiter sous les ponts, ce sera plus confortable, et tellement plus hygiénique puisqu'il auront l'eau courante.
Alors on dit merci à nos parlementaires d'avoir voté une loi qui s'appelle Loppsi2 et qui fourre dans le même sac, la cybercriminalité, la responsabilité parentale et la modernisation de l'immobilier comme levier de l'économie. (là, je crois que nous avons un train de retard sur les espagnoles, qui ont des villes fantômes depuis déjà quelques années).


Ce serait bien de pouvoir vivre peinard sur 4000m2, même un peu moins, parce qu'il n'y a presque pas d'injustices sociales.


Ce qui me fait râler le plus, c'est qu'il est vraisemblable à 90% de chance que je n'irais pas voter aux prochaines élections et cela malgré ma conviction profonde que ce droit a été chèrement acquis. Ce n'est pas seulement un homme qu'il faut changer, c'est le système.

Je suis assez admirative de toutes ces femmes et ces hommes qui aujourd'hui, au mépris de leur propre vie, hurlent leur contestation. Je suis admirative et espère qu'ils ne seront pas déçus, et que les morts n'auront pas été inutiles.


_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:08 (2016)    Sujet du message: Sans déconner

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> DEBATS POLITIQUES Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 2 sur 9

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme