HÔTEL DES POSTS HÔTEL DES POSTS
Un forum de timbrés qui donne à cogiter et prête à sourire. Un endroit de discussions et de détente ou tout le monde est bienvenu .
HÔTEL DES POSTS
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Chronique d'une gare routière
Aller à la page: <  1, 2
 
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> VOYAGES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liv


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 2 474

MessagePosté le: Mar 8 Fév - 19:51 (2011)    Sujet du message: Chronique d'une gare routière Répondre en citant


   Zaza , essaie le petit bus qui mène au centre d'Aix en Provence en longeant la montagne Sainte Victoire .

Tu verras , tu te réconcilieras avec les transports en commun .

J'y ai même croisé un japonais à la recherche des champs de lavande .


_________________
" Rien ne développe l'intelligence comme les voyages . "

Emile Zola


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Fév - 19:51 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
recook
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 8 Fév - 19:58 (2011)    Sujet du message: Chronique d'une gare routière Répondre en citant

si tu regardes bien, elle a une dentition de cheval !

Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Mar 8 Fév - 20:46 (2011)    Sujet du message: Chronique d'une gare routière Répondre en citant

Liv a écrit:
   Zaza , essaie le petit bus qui mène au centre d'Aix en Provence en longeant la montagne Sainte Victoire .

Tu verras , tu te réconcilieras avec les transports en commun .

J'y ai même croisé un japonais à la recherche des champs de lavande .





Salut Liv,
 Pas fâchée avec les transports en commun, c'est très instructif et ça reste mon mode de déplacement préféré. On y fait des rencontres parfois surprenantes. 
Effectivement, quand on vend Aix en Provence ou La provence à l'étranger, il n'est pas question de passer sous silence la lavande. Oui, mais cette fichue lavande n'est fleurie qu'une quinzaine de jours avant qu'on ne la coupe. C'est un peu comme les cigales. On ne les entend qu'entre le 1 juin et le 1er aout. (pour faire simple). Alors les cigales en novembre, c'est même pas la peine.
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Mar 8 Fév - 20:48 (2011)    Sujet du message: Chronique d'une gare routière Répondre en citant

recook a écrit:
si tu regardes bien, elle a une dentition de cheval !


C'est pour mieux te croquer, mon enfant !

Pis aussi, qu'est-ce qui te dis que je ne suis pas un cheval, hein.... Des chevaux-sardines, ça doit pouvoir se faire.
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
recook
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 8 Fév - 21:11 (2011)    Sujet du message: Chronique d'une gare routière Répondre en citant

et tu campes où l'hippo?

Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Mar 8 Fév - 22:13 (2011)    Sujet du message: Chronique d'une gare routière Répondre en citant


Pas mal
Pas l'hippo ! en ce moment je campe un tiers de mon temps réveillé dans les Bus. C'est une passion comme une autre. Viens me rejoindre à la gare routière, je te dirai si tu joues le bon cheval.
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Patte blanche


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2011
Messages: 173
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Mar 8 Fév - 23:07 (2011)    Sujet du message: Chronique d'une gare routière Répondre en citant

recook a écrit:
si tu regardes bien, elle a une dentition de cheval !


Serait-ce un sous -entendu mal venu;


mais que nenni!!!!!!!!!
Zaza, venez donc tâter de ma croupe et vous oublierez tous vos soucis.

En revanche, continuez vos chroniques, elles me plaisent de jour en jour.


Revenir en haut
Auteur Message
recook
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 9 Fév - 01:02 (2011)    Sujet du message: Chronique d'une gare routière Répondre en citant

zaza a écrit:
Pas mal
Pas l'hippo ! en ce moment je campe un tiers de mon temps réveillé dans les Bus. C'est une passion comme une autre. Viens me rejoindre à la gare routière, je te dirai si tu joues le bon cheval.



JE RESTE AU PK18!!!


Revenir en haut
Auteur Message
zaza


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 2 126
Localisation: Au gré des vents, quelques part entre la France et l'Asie

MessagePosté le: Ven 11 Fév - 23:19 (2011)    Sujet du message: Chronique d'une gare routière Répondre en citant

Le bus de 18h20 en semaine.




Les gens s'entassent autour des abris, tout le long du trottoir. Les bus arrivent sur trois files, dans le désordre le plus complet. Ça klaxonne, ça stationne avant de rejoindre l'un des quais de départ, si toutefois il y a de la place. Certains bus chargent leurs passagers en deuxième ou en troisième position, à trois quais d'embarquement de celui qui leur est attribué. C'est le jeu de piste préféré de tous les usagers. Savoir fendre la foule est un atout de majeur.

Les passagers sont en, majorité plus âgés que dans les cars précédents , souvent fatigués. Parfois de longues heures de transport pour quelques heures de travail. Une jeune femme fait 2 heures de bus par jour pour seulement 4 heures de boulot. Elle a deux jeunes enfants. Le mari est parti avec une belle qui elle, n'avait pas de mômes,. A côté un homme au visage las, s'endort dès que le bus démarre ou presque.

Il y a aussi des étudiants. Beaucoup de grandes écoles à Aix. Et aussi des groupes de retraités qui sont allés passer leur journée en ville.
Hormis la folie de l'embarquement, ce bus est de loin le plus calme. Pas de hurlements ou de jets de sacs scolaires d'une place à l'autre.


Les derniers bus


Mais si je devais écrire un guide des gares routières, je vous conseillerais vivement de fréquenter ce lieu à partir de  18h30, le samedi, ça mérite au moins 3 étoiles.


Bien que l'on retrouve en partie des passagers de la semaine, il y a aussi une population bien différente.


Il suffit d'aller tout au bout du boulevard pour voir défiler tous les paumés du "dernier" bus. Ce sont les mêmes qui fréquentent le dernier train dans les gares de banlieue, le dernier métro dans les villes qui en sont pourvues. Certains ont déjà pris le dernier verre, quand ce n'est pas la dernière seringue. S'ils rentrent en bus, au moins, il n'y aura pas d'alcool au volant. Jeunes ou moins jeunes, mais beaucoup avec le regard fixe, perdu derrière un brouillard pire que le brouillard breton (et zut, pourquoi ce serait toujours pour les parisiens), courbés comme des "S"  à force de tout supporter. Ils marchent comme des  automates.

C'est aussi l'heure des "t'as pas 5 euros ?" , les prix augment, c'est comme tout. Enfin, là, je fais un tarif, ça commence à 1 € et ça va jusqu'à 7€. Est-ce que ça varie en fonction du prix du ticket de bus, je ne crois pas. Mais à ce compte là, mon compte en banque va être à découvert en un rien de temps. Il m'arrive d'offrir un café, ou la moitié de mon sandwich. Pourquoi pas.
C'est l'heure des traîne la misère.




J'ai pu constater que les usagers des gares routières sont souvent de la France d'en bas. Celle du boulot-dodo. On ne croise pas de bobos, sauf à l'arrêt de la navette de l'aéroport.
_________________
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à déplacer les petites pierres.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:08 (2016)    Sujet du message: Chronique d'une gare routière

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    HÔTEL DES POSTS Index du Forum -> hÔtel des posts -> VOYAGES Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme